Partagez | 
 
 
 

 Oh, you set my soul alight [Judy x Nick]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
avatar
Maleficent
MESSAGES : 60
INSCRIPTION : 26/02/2017
CRÉDITS : Ranker

UNIVERS FÉTICHE : City, Sci-fi, Supernatural, Hunger Games, Maze runner, Final Fantasy, Star Wars, LOTR, HP... un peu TOUT quoi
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Limace


Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
New York, de nos jours

La policière Judy doit se coltiner la garde-à-vue d’un petit con arrogant. Ne pouvait-il pas s’endormir dans sa cellule ? Non, il est parfaitement réveillé et parfaitement décidé à jouer avec ses nerfs. Elle serait bien tentée de le signaler à son chef pour qu’il fasse des heures supp' de détention mais… elle n’a rien de solide contre lui.
Allez, ce n’est qu’une nuit à passer. Le souci, c’est qu’elle va vite comprendre qu’il n’est pas net, or Nick va être relâché faute de preuve. Après cela, elle va l'avoir à l'oeil. Ce qui va impliquer de croiser ce sale type souvent. Et si, à la place d’en découvrir du mal, c’était tout le contraire ?

Contexte provenant de cette recherche
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Maleficent
MESSAGES : 60
INSCRIPTION : 26/02/2017
CRÉDITS : Ranker

UNIVERS FÉTICHE : City, Sci-fi, Supernatural, Hunger Games, Maze runner, Final Fantasy, Star Wars, LOTR, HP... un peu TOUT quoi
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Limace



Nick Wilde
J'ai 31 ans et je vis à New York, Etats-Unis. Dans la vie, je suis un arnaqueur/faussaire/dealer et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma frivolité, je suis célibataire et je le vis plutôt bien.

Prénom : Nicholas


Scott Eastwood ©️ Shiya

« Vous avez jeté la came par la fenêtre de votre voiture, reconnaissez-le », marmonna le policier en grinçant des dents.

De son interrogatoire avec Nick Wilde, il n’avait rien tiré. Il n’empêche que l’homme serait retenu pour la nuit.

« Du tout. Vous affirmez cela alors que vous n'avez rien vu. Présomption d’innocence, n’est-ce pas ?
- Plus pour longtemps, nous avons un mandat de perquisition. Votre domicile sera fouillé pendant votre garde à vue.
- Pourquoi un tel acharnement ? » demanda le jeune homme avec un air innocent sonnant tellement faux qu’il en devenait insolent.

Le bureau de police dans lequel ils entrèrent était aussi vide que la cellule qu’il contenait. L’agent exerça une pression sur l’épaule de Nick avant de la pousser, pour l’inciter à y entrer sans faire d’histoire. Barreaux, murs de pierre, lit de camp, chiottes ressemblant vaguement à un pot, et lavabo digne de la plus pouilleuse fontaine à eau de Détroit, telle était sa nouvelle résidence temporaire. Le fourbe entra et se retourna nonchalamment vers son geôlier.

« Parce qu’on vous a dénoncé. »

L’agent referma la cellule.

« Par ce "on", faites-vous référence à des gens intègres et fiables ? ironisa Nick.
- Cela n’a aucune importance.
- Quand vous réaliserez qu’on vous mène en bateau, vous saurez qu’il s’agissait en fait d’un détail dont il fallait tenir compte.
- Vous avez l'air bien sûr de vous.
- Je le suis. Il n'y a rien chez moi. Vous nous faites perdre une nuit », conclue Nick avec un petit sourire en coin narquois.

La désinvolture dont il faisait preuve était presque comme un aveu de culpabilité, doublé de l’affirmation que, malgré tout, on ne pouvait rien contre lui. Le policier en eut vite marre de son attitude suffisante de petit con et déserta les lieux. Sitôt que la porte se referma derrière lui, le sourire orgueilleux de Wilde s’éteignit d’un coup pour laisser place à un visage profondément blasé. Alors comme ça, on l’avait balancé… heureusement qu’il était un truand précautionneux. Le jeune homme fit un tour de la cellule, ce qui revenait presque à faire un tour sur lui-même tant elle était petite. Quelle merde. Pendant quelques minutes, il fit lentement les cent pas en songeant méthodiquement à ses prochains larcins. Puis, le grincement de porte l’arrêta et il tourna la tête vers la nouvelle arrivante. Son regard calculateur et intrusif la jaugea de la tête au pied, puis des pieds à la tête pour s’arrêter à ses yeux clairs qu’il affronta sournoisement. Brune, le visage fin et pâle, un adorable petit nez mutin, elle était belle et à son goût. Les lèvres de l’homme se retroussèrent de nouveau en un mince sourire, enjôleur cette fois. Se tournant complètement vers elle, il s'approcha des barreaux.

« Bonsoir ma jolie… tu vas me tenir compagnie pour la nuit ? », demanda t-il en affichant un brin d’espoir qui, loin d’être adorable, pouvait facilement être qualifié de vicieux.

Revenir en haut Aller en bas
 
 
Oh, you set my soul alight [Judy x Nick]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater
» Le soul Gardien, le vaisseaux des rebelles démoniaque
» !! ..: Poor Soul :.. !!
» Body & Soul
» Voyage trés cool !!! (PV Soul)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: