Partagez | 
 
 
 

 Et danser sur la corde tendue ♣ Lysander et Astrid

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 
En ligne
avatar
Lullaby
Féminin MESSAGES : 194
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : HP / Vie réelle / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Flash


Le contexte du RP
Mise en situation

La situation
Astrid et Lysander sont amis, à l'origine. Cependant, Lysander plait à Astrid depuis qu'elle connait ce dernier et si elle ne l'a jamais dragué, c'est seulement qu'elle respecte le couple qu'il forme avec Aiden. Ce soir, la jeune femme accueille son ami chez elle autour d'un verre, histoire de se retrouver et passer un peu de temps ensemble.

Contexte provenant de cette recherche
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
avatar
Lullaby
Féminin MESSAGES : 194
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : HP / Vie réelle / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Flash



Astrid Morel
J'ai 25 ans et je vis à Heatherfield, Etats-Unis. Dans la vie, je suis écrivain et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire, mais amoureuse et je le vis plutôt presque bien.

Si sa vie professionnelle est comblée, autant que sa vie sociale, on ne peut pas dire que sa vie amoureuse soit, pour sa part, simple. La jeune femme ne le sait pas mais elle est sur le point de sortir avec Lysander qui lui avait tapé dans l'œil en France déjà. Cela n'aurait rien de particulier, si lui ne sortait pas déjà avec Aiden, un autre jeune homme, n'acceptant cette relation à trois que par peur de perdre Lysander.La situation est un peu délicate et Astrid se sent perdue, cherchant sa place dans tout ce remue-ménage.


avatar ©️ NOM CRÉATEUR


Alors qu’il est déjà presque dix-huit heures, la jeune femme se hâte de rentrer chez elle, son sac en papier marqué du logo de son épicier sous le bras. La clé à peine tournée dans la serrure, Astrid pousse la porte de son habitation, la fermant d’un léger coup de pied avant de prendre la direction de la cuisine. Là, elle pose son sac sur la table de service, jette un rapide coup d’œil au texto d’Aline en se promettant qu’elle y répondra plus tard. Elle n’a pas le temps. Lysander ne va pas tarder à arriver comme elle l’a invité à venir prendre l’apéritif. Une fois de plus, il viendra sans son Jules. Pardon, Aiden. Bref, le type que la rousse ne connaît toujours pas mais ne porte pas dans son cœur, parce que lui partage la vie de Lys. C’est stupide, il était là avant elle. Oui, elle le sait. Mais c’est ainsi, elle ne l’a pas choisit. On ne décide pas d’être ou de ne pas être jaloux, on subit, c’est tout. Correcte, Astrid ne tente rien. Elle ne souhaite même pas leur rupture. Si Lys est heureux, ça lui convient. Même si elle s’oublie, même si elle ne rencontre personne et surtout, ne veut rencontrer personne. Pourtant, cela lui ferait probablement du bien. Soit.

D’abord, la jeune femme vérifie qu’elle a bien mit les boissons aux frais et qu’elle a des glaçons, au besoin. Puis rapidement, elle prépare une pizza maison qu’elle coupera en carré après, puis elle s’attaque à trancher le saucisson. Même ici en Amérique, elle laisse parler ses origines Françaises. Si bien qu’elle dispose, dans un troisième plat, des toast de tapenade, de la verte et de la noire, qu’elle place en damier, tout en songeant qu’elle devra redemander un colis à sa maman très prochainement.

Ses préparatifs achevés, la jeune femme jette un regard à l’horloge et monte à la salle de bain pour se rafraîchir, avant de passer à la chambre pour entrer dans le dressing. Là, elle porte son choix sur une robe blanche tout ce qu’il y a de plus classique. Parce que c’est un style qui lui convient et qu’elle s’est toujours promis de ne pas draguer Lys. De ne pas lui faire ça, de ne pas le foutre dans la merde vis à vis d’Aiden.

A peine habillée, elle entend qu’on sonne à la porte. Rapidement elle passe un dernier coup de brosse, tant pis pour le maquillage, puis elle descend ouvrir à Lys.

«- Coucou ! Tu va bien ? Entre ! Je peux prendre tes affaires ?»

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Eriam
Féminin MESSAGES : 28
INSCRIPTION : 22/09/2017
ÂGE : 22
RÉGION : centre.
CRÉDITS : myself (icons) ; which witch (signature).

UNIVERS FÉTICHE : harry potter.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Limace



Lysander
Wilds

J'ai 27 ans et je vis à Heartfield, Etats-Unis. Dans la vie, je suis photographe et conservateur et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

Photographe voyageant souvent afin de découvrir toujours plus de merveilles et conservateur du musée de la ville d'Heatherfield, Lysander est globalement heureux dans sa vie. Bisexuel affirmé depuis qu'il est en âge de comprendre sa sexualité, il est actuellement en couple avec un homme qu'il aime plus que tout. Néanmoins, depuis qu'il a croisé le regard de la belle Astrid, il ne peut s'empêcher de souvent penser à elle. Étouffant sa culpabilité, il profite que la jolie rousse soit enfin à Heatherfield afin de profiter de sa compagnie, en toute amitié... évidemment.


avatar ©️ VINYLLES IDYLES


Lysander tape ses doigts en rythme sur le volant, prenant quelques minutes pour lui-même avant de sortir de la voiture. Il est garé juste devant la demeure d'Astrid, mais ne se laisse pas aller la rejoindre immédiatement. Il culpabilise. Bien sûr qu'il culpabilise. Il n'a pas menti à Aiden, lui disant clairement qu'il allait voir la jeune femme, mais il a passé tous les détails précis sous silence. En réalité, il n'y a rien entre Astrid et lui, absolument rien, et Lysander ne peut s'empêcher de toujours s'interroger : préfère-t-il la situation comme ça ou cela le rend-t-il fou ? Un mélange des deux, il en est presque certain. Il ne sait plus vraiment quoi en penser, ce qui fait que la plupart du temps il refuse même d’y songer. Il est plus simple de faire comme si de rien n’était, la plupart du temps en tout cas. Cela lui permet également de dire la vérité à Aiden lorsqu’il affirme qu’Astrid n’est qu’une amie. C’est ce qu’elle est, ouvertement, officiellement, et pour un long moment. Rien que l’idée de tromper Aiden le rend malade, mais dès qu’il voit ces longs cheveux roux et ces beaux yeux gris, il ne peut empêcher son souffle de se couper. Ce n’est pas que de l’attraction physique, cela rendrait le tout bien plus simple. Non, il apprécie réellement la jeune femme, rit avec elle, se sent d’humeur joyeuse dès qu’il la voit. Elle est si vibrante, si agréable.

Soupirant lourdement et se forçant à enfouir toutes ces pensées au plus profond de lui-même, Lysander finit par sortir de la voiture et la verrouille derrière lui. Vêtu d’un simple jean et d’un t-shirt blanc, il semble parfaitement adapté au temps et n’a rien qui donne l’impression qu’il va à un rendez-vous. Car c’en n’est pas un, simplement un simple moment entre amis. Il sonne à la porte et ne peut s’empêcher de sourire en voyant Astrid lui ouvrir la porte. Elle est délicieusement innocente, avec sa robe blanche et ses longs cheveux qui volent derrière elle. « Bonjour à toi aussi Astrid. Je n’ai pas d’affaires, mais je t’ai amené ceci. » Il lève la main droite pour lui désigner la bouteille de vin blanc qui s’y trouve, un Macon-Igé qu’il a fait venir de France comme plusieurs autres caisses. « Je vais très bien, merci. En pleine préparation de la prochaine exposition au musée, dont il est très intéressant de s’occuper. J’espère que tu viendras y jeter un œil quand elle sera mise en salle ! Et toi alors ? Comment se passe la vie à Heartfield ? Tu as pu te faire des amis, tu t’entends bien avec les gens ? » Lysander est beaucoup trop curieux pour son propre bien, beaucoup trop intéressé de savoir qui a pu capter l’intérêt de la belle Astrid.


we killed in cold blood
when the day has come, that i've lost my way around ✻ and the seasons stop and hide beneath the ground. when the sky turns gray. and everything is screaming. i will reach inside. just to find my heart is beating. oh, you tell me to hold on. but innocence is gone, and what was right is wrong
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
avatar
Lullaby
Féminin MESSAGES : 194
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : HP / Vie réelle / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Flash



Astrid Morel
J'ai 25 ans et je vis à Heatherfield, Etats-Unis. Dans la vie, je suis écrivain et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire, mais amoureuse et je le vis plutôt presque bien.

Si sa vie professionnelle est comblée, autant que sa vie sociale, on ne peut pas dire que sa vie amoureuse soit, pour sa part, simple. La jeune femme ne le sait pas mais elle est sur le point de sortir avec Lysander qui lui avait tapé dans l'œil en France déjà. Cela n'aurait rien de particulier, si lui ne sortait pas déjà avec Aiden, un autre jeune homme, n'acceptant cette relation à trois que par peur de perdre Lysander.La situation est un peu délicate et Astrid se sent perdue, cherchant sa place dans tout ce remue-ménage.


avatar ©️ NOM CRÉATEUR


La jeune femme sourit en ouvrant la porte, détaillant discrètement son ami de la tête aux pieds. Parfait, tout en simplicité. Elle avait craqué sur lui à la seconde où elle l’avait vu, dans ce bar Parisien, en espérant qu’il soit célibataire. Malheureusement au cours de la soirée, apprenant que ce n’était pas le cas, elle n’avait plus eut qu’à calmer ses ardeurs. Elle était resté papoter en se disant que c’était dommage. Une amie lui avait dit qu’elle aurait dut chercher ailleurs. Mais Astrid n’avait jamais dragué qui que ce soit dans l’unique but de finir la nuit sous la couette, ce n’était pas dans ses principes. Quand on lui plaisait, elle préférait tâter le terrain, apprendre à découvrir l’autre, avant de penser à sortir avec ou quoi que ce soit. Si bien qu’elle avait de suite classé Lysander comme inaccessible, par respect pour le couple, la fidélité.

Astrid sourit en apercevant le vin qu’il lui montre. Elle sait qu’il est français dès qu’elle voit le logo sur la bouteille et elle le remercie, le débarrassant de la bouteille en l’invitant à passer dans le salon. Écoutant ce qu’il a à dire, elle le gratifie d’un sourire en remarquant qu’il s’inquiète de son intégration dans cette ville. Déjà dans leurs échanges épistolaires, il avait dit espérer que la rouquine se plairait à Heatherfield. Voir qu’il s’en inquiète encore a quelque chose de touchant. Posant le vin sur la table basse du salon, elle l’invite à s’asseoir, s’excusant comme elle disparaît dans la cuisine, revenant avec un plateau qu’elle pose à son tour, afin de pouvoir disposer les plats et les verres sur la table. Puis elle s’installe dans le canapé, auprès de son ami.

«- Je dirais que ça va, les gens sont accueillants et sympathiques. Je m’entends bien avec les habitants du quartier oui et je pense que je ne tarderais pas à nouer de solides amitiés. Je me contente cependant de connaissances pour le moment. Mais, je t’ai toi...» fait-elle remarquer avec un sourire. «Je ou tu sers ?»
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Eriam
Féminin MESSAGES : 28
INSCRIPTION : 22/09/2017
ÂGE : 22
RÉGION : centre.
CRÉDITS : myself (icons) ; which witch (signature).

UNIVERS FÉTICHE : harry potter.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Limace



Lysander
Wilds

J'ai 27 ans et je vis à Heartfield, Etats-Unis. Dans la vie, je suis photographe et conservateur et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

Photographe voyageant souvent afin de découvrir toujours plus de merveilles et conservateur du musée de la ville d'Heatherfield, Lysander est globalement heureux dans sa vie. Bisexuel affirmé depuis qu'il est en âge de comprendre sa sexualité, il est actuellement en couple avec un homme qu'il aime plus que tout. Néanmoins, depuis qu'il a croisé le regard de la belle Astrid, il ne peut s'empêcher de souvent penser à elle. Étouffant sa culpabilité, il profite que la jolie rousse soit enfin à Heatherfield afin de profiter de sa compagnie, en toute amitié... évidemment.


avatar ©️ VINYLLES IDYLES


Lysander s'assoit sur le canapé que lui indique la jeune femme et croise ses longues jambes. Il ne peut s'empêcher de sourire face aux préparations qu'elle a fait pour lui, se sentant honoré d'une telle attention. Même si la culpabilité n'est jamais totalement oubliée, même si elle reste dans le fond de son esprit, même si sa joie actuelle a un goût amer. Ce n'est pas juste envers Astrid, ce n'est pas juste envers Aiden, alors il tente de repousser ces idées, de simplement profiter du moment. Cela fait que son amie et lui n'ont pas pu se retrouver ainsi, il doit donc faire en sorte que cela se passe bien. « Tu es beaucoup trop adorable, tu sais ? »

Glissant un bras autour de sa taille, il n'hésite pas à la rapprocher de lui. Il a toujours été tactile de manière générale, et il l'utilise bien souvent de justifier ses actes lorsqu'on le lui fait la remarque. Il apprécie simplement le contact humain, trouve cela plus chaleureux, plus agréable que de se parler à des mètres l'un de l'autre. Cela lui permet de garder Astrid proche de lui, tout en restant subtile. Un minimum. « Tu sais que je serai toujours là. Je suis tellement content que tu sois venu à Heatherfield ! J'adorais t'écrire, mais ce n'est pas la même chose que de se retrouver ici, à partager un moment sympathique. »

Sur ce mot, il saisit le verre qu'Astrid lui a servi et trinque avec elle. Il goûte le vin qu'il a lui-même ramené, satisfait de son choix et espérant qu'il convienne également à son amie. Une idée pointe le bout de son nez depuis quelques minutes, et faisant tourner son verre délicatement entre ses doigts, Lysander ne peut s'empêcher de l'exprimer. « C'est bien que tu t'entendes bien avec les gens d'ici et que tu nous des amitiés. D'ailleurs, je me disais, après t'avoir autant parlé d'Aiden... tu pourrais le rencontrer. Je suis presque sûr qu'on pourrait s'organiser une soirée tranquille dans un petit restaurant pour que vous fassiez connaissance. »

Merveilleuse idée Lysander, faire se rencontrer ton copain et ton crush. Brillant.


we killed in cold blood
when the day has come, that i've lost my way around ✻ and the seasons stop and hide beneath the ground. when the sky turns gray. and everything is screaming. i will reach inside. just to find my heart is beating. oh, you tell me to hold on. but innocence is gone, and what was right is wrong
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
avatar
Lullaby
Féminin MESSAGES : 194
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : HP / Vie réelle / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Flash



Astrid Morel
J'ai 25 ans et je vis à Heatherfield, Etats-Unis. Dans la vie, je suis écrivain et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire, mais amoureuse et je le vis plutôt presque bien.

Si sa vie professionnelle est comblée, autant que sa vie sociale, on ne peut pas dire que sa vie amoureuse soit, pour sa part, simple. La jeune femme ne le sait pas mais elle est sur le point de sortir avec Lysander qui lui avait tapé dans l'œil en France déjà. Cela n'aurait rien de particulier, si lui ne sortait pas déjà avec Aiden, un autre jeune homme, n'acceptant cette relation à trois que par peur de perdre Lysander.La situation est un peu délicate et Astrid se sent perdue, cherchant sa place dans tout ce remue-ménage.


avatar ©️ NOM CRÉATEUR


La jeune femme rit alors que Lysander dit la trouver trop adorable et elle lui envoie un baiser avec la main, comme font les enfants en général. Elle est mignonne, tant dans son physique que dans son comportement, on le lui a déjà dit. Une jeune femme agréable à fréquenter, avec qui on relâche la pression, avec qui on a pas besoin de se prendre la tête… La rouquine pourtant est toujours gênée de ce genre de réactions, même si elle se sait capable de vous ouvrir les bras d’un coup et demander un câlin, à n’importe quel moment.

«- On me le dit souvent. Et que j’ai une tête de bébé. Et des réactions de petite fille aussi, de temps en temps. Mais c’est pas tout le temps vrai, j’espère !?» demande Astrid avec un léger rire.

Comme elle le rejoint dans le canapé, la demoiselle se laisse attraper par la taille et presser contre son visiteur. Elle adore ça, même si elle ne le dira pas et même si elle sait qu’il fait comme ça avec tout le monde. Astrid donnerait beaucoup pour s’asseoir dans un canapé avec lui, chaque soirs, dans cette position l’un contre l’autre, enlacés. Pour regarder la télévision ou pour bouquiner un peu… Sauf qu’elle n’a pas le droit d’y penser et secoue la tête pour chasser cette stupide idée. Elle ne peut pas se permettre de penser de la sorte.

«- Oui c’est sûr ! Cependant je doit t’avouer que j’adorais recevoir tes lettres. Autant que j’aimais y répondre. Je trouvais ça… tu sais, je ne saurais pas dire, mais de nos jours les gens oublient totalement d’écrire ! Et moi… Bon bah c’est mon métier en même temps. Forcément j’aime un minimum ça ! » elle rit. « Mais je trouve que les échanges épistolaires ont du charme !»

La jeune femme se raidit un peu à la mention d’Aiden et totalement, quand il est question de le rencontrer. Parce que l’idée la met mal à l’aise. Elle le jalouse tellement, et puis… supporter de voir leurs petits échanges de regards ? Leurs baisers peut-être ? Astrid n’est pas certaine d’être aussi forte que cela. Même si elle sait qu’elle ne pourra pas y échapper toute sa vie. Que Lys pourrait se poser des questions. Peut-être même comprendre qu’elle est bien plus attachée à lui qu’elle ne le dit. Et s’il imaginait qu’elle le veuille ? Qu’elle le veuille au point de foutre la merde dans son couple ? S’il s’imaginait cela, il ne lui parlerait peut-être plus du tout. Et cela lui fait bien plus peur que de devoir prendre sur elle toute une soirée. Elle hoche alors la tête.

«- Oui on devrait… à l’occasion...»
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Eriam
Féminin MESSAGES : 28
INSCRIPTION : 22/09/2017
ÂGE : 22
RÉGION : centre.
CRÉDITS : myself (icons) ; which witch (signature).

UNIVERS FÉTICHE : harry potter.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Limace



Lysander
Wilds

J'ai 27 ans et je vis à Heartfield, Etats-Unis. Dans la vie, je suis photographe et conservateur et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

Photographe voyageant souvent afin de découvrir toujours plus de merveilles et conservateur du musée de la ville d'Heatherfield, Lysander est globalement heureux dans sa vie. Bisexuel affirmé depuis qu'il est en âge de comprendre sa sexualité, il est actuellement en couple avec un homme qu'il aime plus que tout. Néanmoins, depuis qu'il a croisé le regard de la belle Astrid, il ne peut s'empêcher de souvent penser à elle. Étouffant sa culpabilité, il profite que la jolie rousse soit enfin à Heatherfield afin de profiter de sa compagnie, en toute amitié... évidemment.


avatar ©️ VINYLLES IDYLES

« Tu es... toi-même, je n'ai pas d'autres mots. Tu es adorable, mais tu fais très femme tout de même. Tu es loin de ressembler à une enfant. » Et heureusement, car sinon il serait définitivement foutu. Ce serait terriblement malsain si Astrid avait quelque chose d'enfantin, outre son comportement adorable par moment. Il acquiesce face à ses propres sur les lettres. Cela lui a également paru étrange de ne plus en écrire deux à trois fois par semaine. « Je comprends entièrement ce que tu dis. Néanmoins, je préfère de loin t'avoir vraiment avec moi. » Son sourire est sincère, d'autant plus qu'il sent la jeune femme hésitante au sujet d'une rencontre avec Aiden. Est-elle intimidée ?

« Qu'est-ce que tu dis de la semaine prochaine ? Jeudi, ni Aiden ni moi avons quelque chose de prévu, et on ne travaille pas très tôt le vendredi. Tu pourrais venir dîner à la maison, ça te permettrait aussi de voir une autre partie de la ville ? » Tuez-le. Tuez-le là tout de suite. Pourquoi insiste-t-il autant ? Pourquoi veut-il autant qu'Astrid et Aiden se rencontrent ? En réalité, il le sait, il en a pleinement conscience, et une petite voix dans son esprit le lui rappelle également. Si son petit-ami rencontre la jolie rousse, alors Lysander aura moins l'impression de cacher une relation extra-conjugale. Il aura moins la sensation de mentir à chaque fois qu'il dit qu'il va voir Astrid. Il se sentira soulagé d'un poids, il l'espère en tout, et c'est égoïste de sa part. C'est égoïste de vouloir forcer une rencontre, alors qu'aucun des deux concernés n'a dit oui. Il le sait, et tente de se rattraper ensuite.

« Enfin, si tu ne veux pas, je comprendrai entièrement. Tu viens juste d'arriver et tu as sûrement pas mal de choses à faire... » Au fond, il espère qu'elle dise oui quand même. Il apprécie la jeune femme, et il aimerait qu'Aiden voit aussi à quel point elle est intéressante, drôle, belle, merveilleuse. Peut-être que... peut-être que rien, petite voix. L'objectif est de faire qu'ils s'entendent bien, qu'ils deviennent amis si possible. Lysander ne se sent pas aussi jaloux de devoir partager Astrid lorsque c'est avec Aiden. Sûrement car il est l'homme qu'il aime. Une autre voix lui hurle que c'est une mauvaise idée, mauvaise, très mauvaise idée, mais il la fait taire du mieux qu'il peut.

« D'ailleurs, en parlant de dîner, je t'avais promis de t'emmener découvrir le Memphis Coffee un jour. Ça te dirait de faire ça demain soir ? » Lysander réalise à ce moment-là que ses doigts tracent des dessins invisibles sur l'une des cuisses d'Astrid, et il manque de s'étouffer. Foutu inconscient, foutu désir. Pour ne pas perdre contenance, il enlève sa main de la jambe de la jeune femme comme si de rien n'était pour aller saisir son verre sur la table basse. Il est fichu, tellement fichu.



we killed in cold blood
when the day has come, that i've lost my way around ✻ and the seasons stop and hide beneath the ground. when the sky turns gray. and everything is screaming. i will reach inside. just to find my heart is beating. oh, you tell me to hold on. but innocence is gone, and what was right is wrong
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
avatar
Lullaby
Féminin MESSAGES : 194
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : HP / Vie réelle / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Flash



Astrid Morel
J'ai 25 ans et je vis à Heatherfield, Etats-Unis. Dans la vie, je suis écrivain et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire, mais amoureuse et je le vis plutôt presque bien.

Si sa vie professionnelle est comblée, autant que sa vie sociale, on ne peut pas dire que sa vie amoureuse soit, pour sa part, simple. La jeune femme ne le sait pas mais elle est sur le point de sortir avec Lysander qui lui avait tapé dans l'œil en France déjà. Cela n'aurait rien de particulier, si lui ne sortait pas déjà avec Aiden, un autre jeune homme, n'acceptant cette relation à trois que par peur de perdre Lysander.La situation est un peu délicate et Astrid se sent perdue, cherchant sa place dans tout ce remue-ménage.


avatar ©️ NOM CRÉATEUR


La jeune femme a un léger rire en entendant la réponse de son ami et elle lui adresse un petit regard de «reproches». Ne pas avoir d’autres mots que toi-même à dire lui semble quelque peu surprenant, parce qu’elle pense au contraire qu’il pourrait dire à son sujet un tas de choses. En disant cela, en soit, il ne se mouille pas trop. Mais soit, elle ne lui en demandera pas d’avantage et elle va déjà se concentrer sur ce qu’elle a, sur ce à quoi elle peut prétendre, ce sera une bonne chose pour commencer. La demoiselle sourit en posant sa tête sur l’épaule de Lysander, « innocemment ». Elle profite du fait que son interlocuteur soit très tactile pour faire passer ses propres agissements, alors qu’elle se contente de ce qu’elle peut avoir. Ce n’est pas bien, ce n’est pas terrible pour Aiden. Mais après tout ce n’est pas si terrible que ça… tant qu’elle ne va pas trop loin, tant qu’elle ne demande pas plus que ce que Lysander est en droit de lui donner, n’est-ce pas ? Elle est loin d’imaginer ce que son ami nourrit lui aussi des pensées bien surprenantes à son encontre.

«- Oui, on pourrait faire cela jeudi.» répond Astrid avec un léger sourire.

La jeune femme prend le parti d’aller dans le sens de son ami, pour ne pas prendre le risque de froisser ce dernier, ce qu’elle souhaite éviter à tout prit. La demoiselle ne veut pas se fâcher, elle ne veut pas qu’il prenne mal son refus, elle ne veut pas que l’homme l’abandonne. Elle n’a pas grand-chose, beaucoup moins qu’elle ne voudrait, mais elle ne veut justement pas perdre ce qu’elle a, ce serait horrible. Astrid est prête à beaucoup de sacrifices si cela lui permet de se repaître un peu de la présence de son ami, de sa proximité. Si cela peu compenser sa faim de passer du temps en sa compagnie. Alors elle accepte, elle dit oui, elle dit oui même si son regard se brouille et que son coeur bat la chamade, de peur de ne pas tenir le choc en les voyant tout deux s’embrasser devant elle. Pourquoi se retenir ? Ils n’auraient aucunes raison de le faire après tout. Alors elle panique. Mais tant pis, elle ne peut pas revenir en arrière, tout simplement.

«- Pour le memphis oui ça me dit !» répond la rouquine, en sautant sur l’occasion qu’il lui donne de le faire.

Le voir deux jours de suite ? Elle ne risque pas de refuser. Et même si elle grogne parce qu’il cesse de caresser sa cuisse et qu’elle adorait ce genre « d’oublis », pour lequel elle ne le reprenait jamais, la jeune femme affiche un large sourire quand elle attrape un plat d’apéritif.

«- Tiens, je te laisse goûter !? »
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Eriam
Féminin MESSAGES : 28
INSCRIPTION : 22/09/2017
ÂGE : 22
RÉGION : centre.
CRÉDITS : myself (icons) ; which witch (signature).

UNIVERS FÉTICHE : harry potter.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Limace



Lysander
Wilds

J'ai 27 ans et je vis à Heartfield, Etats-Unis. Dans la vie, je suis photographe et conservateur et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma chance, je suis en couple et je le vis plutôt bien.

Photographe voyageant souvent afin de découvrir toujours plus de merveilles et conservateur du musée de la ville d'Heatherfield, Lysander est globalement heureux dans sa vie. Bisexuel affirmé depuis qu'il est en âge de comprendre sa sexualité, il est actuellement en couple avec un homme qu'il aime plus que tout. Néanmoins, depuis qu'il a croisé le regard de la belle Astrid, il ne peut s'empêcher de souvent penser à elle. Étouffant sa culpabilité, il profite que la jolie rousse soit enfin à Heatherfield afin de profiter de sa compagnie, en toute amitié... évidemment.


avatar ©️ VINYLLES IDYLES
Lysander sait qu'il est parti bien trop loin pour nier qu'il est coupable. Il n'a peut-être pas trompé Aiden, mais son comportement n'en est pas plus exemplaire. Surtout lorsque le pas encore résonne dans son esprit à chaque fois qu'il se dit qu'il n'a rien fait de mal. Astrid est lovée contre lui, sa tête contre son épaule, et il apprécie son contact, il l'apprécie autant qu'il apprécie celui de son petit-ami. Cela le rend malade et cela le rend heureux en même temps, il se sent devenir fou et ne sait plus vraiment que penser. Alors il parle avec Astrid pour oublier, pour ne pas songer, pour simplement profiter.

« J'en suis ravi ! » C'est ce qu'il répond lorsqu'elle confirme pour jeudi et il est surpris de constater qu'il en réellement heureux. Il veut Aiden et Astrid dans une même pièce, il veut les voir ensemble pour un dîner, et cela l'amène à se poser des questions auxquelles il n'a pas la réponse. Pas pour le moment, pas alors que tout est flou et étrange dans son esprit. Elle confirme ensuite pour le Memphis et Lysander en oublie presque ses doutes, ses peurs, sa culpabilité. Il se dit que s'il veut profiter d'Astrid, il doit de toute manière laisser ses remords au placard, ne se concentrer que sur elle. Elle le mérite, au vu de la joie qui se dégage d'elle, au vu de son sourire quand il lui parle, au vu des efforts qu'elle a fait pour ce soir. « Parfait, j'ai déjà réservé le restaurant. Je viendrai te chercher à dix-neuf heures cinquante, on a rendez-vous à vingt heures.  » Non, il ne s'attardera pas sur le fait qu'il a déjà réservé, ni sur le ait qu'il espérait un oui de sa part. Il est déjà assez perdu comme ça.

Souriant face à son comportement adorable, il prend un des petits toasts qu'elle a préparé. Il croque dedans curieusement et acquiesce de la tête. « C'est franchement délicieux. Qu'est-ce que c'est ?  » Il saisit un des toasts sur le plat et le présente à Astrid, ses doigts devant sa bouche. « Tu devrais manger toi aussi, ne te retiens pas parce que je suis là. » Astrid est parfaite, pour être sincère, mais il espère juste qu'elle ne se retient pas par sa présence. Il a déjà vu beaucoup de femmes se retenir de manger devant des hommes, par peur de l'image que cela pouvait renvoyer, et il a toujours trouvé ça dommage.


we killed in cold blood
when the day has come, that i've lost my way around ✻ and the seasons stop and hide beneath the ground. when the sky turns gray. and everything is screaming. i will reach inside. just to find my heart is beating. oh, you tell me to hold on. but innocence is gone, and what was right is wrong
Revenir en haut Aller en bas
 
En ligne
avatar
Lullaby
Féminin MESSAGES : 194
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : HP / Vie réelle / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Flash



Astrid Morel
J'ai 25 ans et je vis à Heatherfield, Etats-Unis. Dans la vie, je suis écrivain et je m'en sors bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire, mais amoureuse et je le vis plutôt presque bien.

Si sa vie professionnelle est comblée, autant que sa vie sociale, on ne peut pas dire que sa vie amoureuse soit, pour sa part, simple. La jeune femme ne le sait pas mais elle est sur le point de sortir avec Lysander qui lui avait tapé dans l'œil en France déjà. Cela n'aurait rien de particulier, si lui ne sortait pas déjà avec Aiden, un autre jeune homme, n'acceptant cette relation à trois que par peur de perdre Lysander.La situation est un peu délicate et Astrid se sent perdue, cherchant sa place dans tout ce remue-ménage.


avatar ©️ NOM CRÉATEUR


La jeune femme sent son cœur qui bondit dans sa poitrine lorsque Lysander lui dit qu'il est heureux, ravi, qu'elle accepte son invitation à diner. Même s'il y aura Aiden et que de ce fait la rencontre fait peur à la jolie rousse, cette dernière est heureuse de satisfaire Lys, de provoquer sa joie. Elle tourne même la tête dans sa direction, pour ne pas risquer de manquer un potentiel sourire qu'il aurait dessiné sur son visage. Elle adore ça. Elle adore le petit creux dans sa joue gauche quand il fait ça. Elle adore quand, tout simplement, il semble heureux de passer du temps en sa compagnie. Parce que pour elle ce sont des moments, des minutes, vraiment très précieuses.

Elle rit quand, répondant positivement à la proposition d'aller le lendemain soir dans un restaurant représentant les vieux restaurants américains des années cinquante, l'homme dit qu'il passera la chercher, qu'ils sont attendus pour vingt heure, signe qu'il ne doutait pas une seule seconde du fait qu'elle dirait oui. Ou qu'il ne l'aurait pas laissé lui dire non, en fait. Elle dessine un sourire sur ses lèvres et lui embrasse la joue, innocemment. En apparence en tout cas.

"- T'avais tout prévu, jusqu'à mon oui si j'ai bien compris !?" demande la jeune femme en riant avant de se mordre la lèvre inférieure.

Elle tend un toast à son interlocuteur, l'invitant à gouter et elle rit comme il semble trouver cela vraiment très bon. Elle-même a toujours beaucoup aimé le gout de la tapenade, sa maman aimait la faire maison, selon la recette des provençaux. C'était bien meilleur que celle du commerce, fort grasse.

"- Vois ça comme de la purée d'olive avec pas mal d'huile !?" dit-elle en riant. "Le summum du diététique je te l'accorde, c'est ma balance qui va faire la tête demain !"

Elle accepte le toast que lui donne Lysander, et son cœur rate littéralement un battement alors même que ses joues se parent d'une délicate couleur rose. En son fort intérieur, elle trouve ce moment à la limite de l'érotique et de l'inenvisageable. Peut-être parce qu'aucun autre de ses amis n'a l'habitude de lui donner la bécquée.

"- Et donc euh... tu travaille sur quoi en ce moment toi ?" demande la jeune femme pour changer de sujet alors que le silence commençait à s'installer entre eux.
Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 
 
Et danser sur la corde tendue ♣ Lysander et Astrid
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Judas La Corde
» échelle ou corde?
» Lysander Sarhtorian : présentation [validée]
» Corde de bois à vendre!
» Le Commissaire Gassant joue sous la corde raide

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: