Partagez | 
 
 
 

 Dark shines, bringing me down - Matt & Emy [Lullaby]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 
avatar
Lullaby
Féminin MESSAGES : 319
INSCRIPTION : 12/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : HP / Vie réelle / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Pigeon



Emilie Jenkins
J'ai 30 ans et je vis à Chicago, Etats-Unis. Dans la vie, je suis musicienne et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis veuve et je le vis plutôt mal.

La mort de Calvin l’a affaiblie psychologiquement. Malgré sa fierté et sa volonté d’affronter la situation aussi dignement que possible, elle a du mal à ne pas céder au larmes, même devant Matt.


avatar © NOM CRÉATEUR


La jeune femme un peu perdue se gare comme le demande son passager et elle comprend qu’il va prendre les commandes avant même qu’il ne le dise, comme elle les a semble-t-il perdu, elle ne saurait trop dire où. Cela fait un moment que le jeune homme dors et cela fait un petit bout de temps du coup que la veuve roule en aveugle, sans savoir où elle va et sans co-pilote pour lui indiquer la route à suivre. Comme il le dit, elle aurait dût le réveiller bien plus tôt mais le musicien donnait l’impression d’avoir besoin de ce repos et elle n’avait pas cru bon, alors, de le déranger dans son sommeil. Ce n’était peut-être pas une bonne idée au vu du résultat et de la panade dans laquelle elle semblait les avoir mit.

«- Non ne t’en fais pas je ne t’en veux pas tu avais besoin de dormir, je n’ai pas voulu t’interrompre. Je suppose que les nuits sont courtes… pour toi aussi.»

parce que le souvenir de Calvin ne cessait d’envahir l’esprit de la belle, surtout la nuit venue, quand elle s’étendait dans son lit et qu’il ne la prenait plus, comme autrefois, dans son lit. Il lui manquait et la sensation de son corps contre le sien également. Elle ne parvenait pas à trouver le sommeil avant d’être totalement épuisée, généralement vers l’aube. La jeune femme en profitait souvent pour pleurer, comme personne ne pouvait voir sa faiblesse dans la pénombre.

«- Oui ce sera parfait ici. » répond distraitement la jeune femme comme ils arrivent finalement et que Math lui montre les lieux.

La demoiselle quitte alors le véhicule en regardant l’eau qu’il vient de lui montrer du menton et elle songe qu’en cette saison, elle serait vraiment folle d’oser y faire un tour comme il doit faire bien froid. Elle imagine déjà la température de l’eau prête à lui faire subir, comme dirait Jack dans Titanic, l’impression d’être transpercée par des milliers d’épées en même temps.

«- Et tu va dormir où si je prend la chambre ? Il y a un endroit pour toi ou quelque chose ? » demande la blondinette en espérant qu’il ne compte pas dormir sur le canapé qui ne lui semble pas être un choix judicieux ou confortable.

Observant la pièce, elle fait le tour du propriétaire comme elle n’a rien à déballer, ce voyage étant imprévu et elle passe faire un tour à la cuisine pour prendre connaissance des victuailles en leur possession pour le prochain repas. Rapidement elle remarque que son manque d’appétit risque de lui être bénéfique au vu du peu de réserve du jour.

«- Y’a une espèce d’échoppe pas trop loin où on se contente du contenu des placards ? » demande-t-elle tout de même en revenant voir Math.


Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Maleficent
MESSAGES : 74
INSCRIPTION : 26/02/2017
CRÉDITS : Ranker

UNIVERS FÉTICHE : City, Sci-fi, Supernatural, Hunger Games, Maze runner, Final Fantasy, Star Wars, LOTR, HP... un peu TOUT quoi
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Tortue



Matthew Scott Redworf
J'ai 26 ans et je vis à Chicago, Etats-unis. Dans la vie, je suis musicien et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à mon inconstance, je suis célibataire et je m’en tape.

Vis dans une résidence privée, passait ses heures libres au studio d’enregistrement de son meilleur ami Calvin. Autrefois lunatique, franc, déconneur et assez immature, la mort de Calvin lui arraché son insouciance et l'a démoli. Il a repris la consommation de substances illicites, qu'il avait arrêté lors leur rencontre.


avatar © Jared Leto

« Et tu va dormir où si je prend la chambre ? Il y a un endroit pour toi ou quelque chose ? »

Matt se frotta la nuque du plat de la main, un peu embêté. Si elle était trop adorable pour le réveiller durant un  trajet quitte à se perdre, Emilie verrait certainement d’un mauvais œil le fait qu’il veuille dormir dans le salon. Après, on est le mec de la situation, ou on ne l’est pas.

« Bah, là », dit-il en levant un peu le menton vers le canapé. Voulant éviter une désapprobation, il la rassura aussitôt sur le sujet : « C’est rien ça. Il fut un temps où je dormais par terre tu sais. Ça ne remonte pas à si loin, quand j’y pense. »

Il n'était pas courant qu'il dise des choses aussi personnelles, c'était la preuve de son entière confiance envers Emilie. Le brun avait, pour ainsi dire, pas mal renié ses origines miséreuses. Lorsque la belle s’inquièta pour la bouffe en plus, Matt lui adressa un mince rictus désabusé.

« Ça te va bien de t’inquiéter là-dessus, alors que tu bouffes rien même quand je te le demande… » lui reprocha t-il en baissant la tête pour lui couler un regard par en-dessous.

Suite à ce bref échange appuyé, il détourna la tête vers les placards en question. Il y avait pas mal de trucs qui se conservent bien. Entre pâtes, riz et compagnie, cela pourrait faire l’affaire, avec leurs estomacs devenus bien petits. Matt sortit son paquet de clope de sa poche.

« Je pense qu'on pourrait se contenter de ce qu’on a… » dit-il en marchant vers la sortie, une cigarette entre les dents, il s’arrêta à l’entrée et jeta un regard vaguement amusé à la jolie blonde avant d’ajouter : « si tu ne vois pas d’inconvénient à utiliser du Axe ou porter des fringues à ma taille pour dormir… »

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Lullaby
Féminin MESSAGES : 319
INSCRIPTION : 12/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : HP / Vie réelle / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Pigeon



Emilie Jenkins
J'ai 30 ans et je vis à Chicago, Etats-Unis. Dans la vie, je suis musicienne et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis veuve et je le vis plutôt mal.

La mort de Calvin l’a affaiblie psychologiquement. Malgré sa fierté et sa volonté d’affronter la situation aussi dignement que possible, elle a du mal à ne pas céder au larmes, même devant Matt.


avatar © NOM CRÉATEUR


Elle soupire quand le jeune homme lui montre le canapé dans lequel il a l’intention de dormir et d’avance elle était prête à protester mais le jeune homme ne lui en laisse pas le temps, comme il lui rappelle dans qu’elles conditions il a vécut jusqu’à présent, enfermé dans une situation de pauvreté qu’elle connaissait, sans en avoir spécialement connu les détails. La jolie blonde avait parfois discuté avec Calvin au sujet de Matthew et ainsi apprit les conditions de vie qui avaient étés les siennes au cours des années précédentes son recrutement en tant que chanteur. Elle savait fort bien que la vie n’avait pas toujours été facile pour le jeune homme, malheureusement. Et elle en était désolé. La belle aurait voulu effacer cela, mais ce n’était pas possible, on ne pouvait revenir sur le passé. Jamais.

«- Ce n’est pas une raison ! Tu devrais dormir sur un vrai matelas, quelque chose de confortable !»

Mais elle ne proposerait pas qu’ils partagent le même lit parce qu’elle n’était pas prête à cela, pas prête à s’endormir aux côtés d’un autre homme que le sien, même si avec Matt elle songeait que cela aurait été en tout bien tout honneur et sans aucune arrière pensées : ils se connaissaient depuis si longtemps que la blonde ne pouvait pas envisager que leur situation, leurs sentiments vis à vis de l’autre, se transforment un jour pour devenir plus fort, plus puissants, plus amoureux, intimes.

Faisant le tour du propriétaire à la recherche de nourriture elle admet qu’il a raison de se moquer d’elle comme elle s’inquiète des victuailles, tout en ne mangeant guère depuis le décès de Calvin et ce même si elle tente de se montrer forte dans l’adversité.

«- Certes. Nous ferons donc avec ce que nous avons et je n’ai rien contre le fait d’être habillée en garçon.» répond simplement la demoiselle.

Après tout personne n’est susceptible de la voir au moment où elle se couche, maintenant que Calvin n’est plus là. Et d’une manière plus générale, elle n’a plus à plaire à personne, bien qu’elle s’assure de conserver un aspect soigné et propre, comme elle l’a toujours été.

«- Nous pourrons aller promener au bord du lac demain quand il fera un peu plus chaud ? Dans l’immédiat on dirait que le frais commence à tomber...» remarque la demoiselle en jetant un œil à l’extérieur. « Il y a des choses à voir, pour promener, dans le coin ? » demande-t-elle sans savoir combien de temps ils voudront rester dans cette demeure.


Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Maleficent
MESSAGES : 74
INSCRIPTION : 26/02/2017
CRÉDITS : Ranker

UNIVERS FÉTICHE : City, Sci-fi, Supernatural, Hunger Games, Maze runner, Final Fantasy, Star Wars, LOTR, HP... un peu TOUT quoi
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Tortue



Matthew Scott Redworf
J'ai 26 ans et je vis à Chicago, Etats-unis. Dans la vie, je suis musicien et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à mon inconstance, je suis célibataire et je m’en tape.

Vis dans une résidence privée, passait ses heures libres au studio d’enregistrement de son meilleur ami Calvin. Autrefois lunatique, franc, déconneur et assez immature, la mort de Calvin lui arraché son insouciance et l'a démoli. Il a repris la consommation de substances illicites, qu'il avait arrêté lors leur rencontre.


avatar © Jared Leto

« Ce n’est pas une raison ! Tu devrais dormir sur un vrai matelas, quelque chose de confortable !
- T’as raison. Je prends la chambre et c’est toi qui va sur le canapé », rétorqua t-il moqueusement.

C’était évidemment une plaisanterie, une telle chose était hors de question, mais Emilie devait comprendre qu’il n’y avait pas vraiment d’autre solution. Sa petite blague eut le mérite de couper court, et il espérait qu’elle ne reviendrait pas sur le sujet.

« Certes. Nous ferons donc avec ce que nous avons et je n’ai rien contre le fait d’être habillée en garçon. »

En l’occurrence, elle allait être habillée en Matt. Il hocha la tête lorsqu’elle lui parla d’une promenade au bord du lac.

« Il y a un petit village sympa, à quelques minutes de marche. Mais le mieux serait de se perdre en forêt, il parait que c’est apaisant et bon pour le moral … ouais je regarde des documentaires sur la nature quand je suis stone », reconnut-il d’une voix trainante de nonchalance.

Peut-être qu’Emilie le savait déjà, vu combien Calvin s’était foutu de sa gueule lorsqu’il avait débarqué chez Matt à l’improviste et l’avait trouvé devant une émission sur les flamants roses. Sa dope sur la table basse n’avait pas constitué une justification convaincante pour sa connerie d’ailleurs.

« Je reviens dans deux minutes », dit-il en tirant la porte d’entrée tout en sortant son briquet.

En allumant sa cigarette, il prit conscience d’un petit détail qui pourrait constituer un handicap à Emilie pendant son séjour. Décidant de ne pas l’embêter comme il se faisait tard, Matt termina sa cigarette en dix secondes et reprit la caisse –il avait bien fait d’en garder les clés. Il revint proche de la national pour s’arrêter à la supérette au bord de route. Ses deux minutes s’étaient transformées en douze minutes, mais en rentrant, il avait une bonne excuse.

« Vise », dit-il en levant la main pour agiter la brosse à dent flambant neuve qu’il lui avait achetée. « je te laisse réfléchir à des paroles pour chanter mes louanges dans un prochaine album. » Il défit le package et le jeta dans la poubelle de la cuisine « The Amazing Matt, by Emy. » Sur ce, il alla ranger son achat dans la salle de bains.

Comme son estomac était creux, il récupéra le paquet de gâteau qu’il avait calé sous son bras et l’ouvrit en revenant auprès de la demoiselle.

« T'as choisi ce que tu veux manger ? »
demanda t-il en croquant dans un biscuit chocolaté, avant de lui tendre poliment le paquet.

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Lullaby
Féminin MESSAGES : 319
INSCRIPTION : 12/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : HP / Vie réelle / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Pigeon



Emilie Jenkins
J'ai 30 ans et je vis à Chicago, Etats-Unis. Dans la vie, je suis musicienne et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis veuve et je le vis plutôt mal.

La mort de Calvin l’a affaiblie psychologiquement. Malgré sa fierté et sa volonté d’affronter la situation aussi dignement que possible, elle a du mal à ne pas céder au larmes, même devant Matt.


avatar © NOM CRÉATEUR


La jeune femme soupire devant la réponse que lui fait Matt, comme elle comprend bien que le jeune homme n'a pas l'intention de prendre la chambre pour lui laisser le canapé, même si cela ne dérangerait absolument pas la demoiselle, quoiqu'elle n'ait guère l'habitude du camping et du manque de confort, ses parents puis Calvin s'étant toujours assurés qu'elle ne manque de rien, préférant parfois faire des sacrifices sur leurs propres désirs, pour satisfaire ceux de la blondinette. Quand elle en avait prit conscience avec le temps, cela l'avait profondément ennuyée de se savoir traitée comme une princesse au détriment des autres, parce que sa bonté naturelle, sa douceur, ne voulait pas de cela.

Comme elle n'envisage pas de rester indéfiniment dans les parages, sans sortir de la maison, la demoiselle demande bien vite les éventuelles promenades à faire et hoche la tête en écoutant la réponse de son interlocuteur. Il n'a pas tord et une promenade en nature serait peut-être bien meilleure que de courir au village le plus proche, puisque le but de leur escapade, après tout, est de s'isoler un peu du reste du monde. La jeune femme n'envisage pas d'aller se perdre dans la foule, quand elle cherche justement à la fuir, au contraire.

"- Je pense que la balade en nature me plairait d'avantage disons que pour le moment je n'ai pas forcément envie de voir du monde, alors... ouai, on va dire que tes documentaires ont raisons. Cela nous fera... probablement du bien. Le silence, la vie qui s'arrête..." répond distraitement la demoiselle, l'air absent, plongé dans son imagination, dans ses pensées.

L'homme partit, un peu surprise, elle commence à préparer quelque chose pour le dîner en se demandant ce qu'il a bien put aller faire et distraitement, elle ouvre les boites de conserves qu'elle trouve, en essayant d'allumer le four pour le mettre à préchauffer. Elle a à peine mit du fromage sur des espèces de raviolis que l'homme revient et elle regarde alors, en enfournant le plat.

"- Oh... Je n'avais même pas pensé à ça !"

Touchée qu'il ait pensé à son confort, la demoiselle le laisse aller placer l'objet dans la salle de bain et elle-même installe pendant ce temps la table, avant d'aller dans le salon, s'installer dans le canapé.

"- Oui j'ai ouvert une boite de raviolis et il y avait du fromage italien là... fin ce truc tout dur et qui sent fort, mais qui ne périme pas... ils appellent ça... ah ouai, le parmesan ! Bref j'ai fais ça..." répond la jeune femme avant de le regarder. "J'espère que tu aime ça. Je n'ai pas l'habitude de manger... des boites." s'excuse la jeune femme. "Alors je ne sais pas vraiment les accommoder."

Gênée, la demoiselle se tait quelques minutes avant de le regarder de nouveau.

"- Tu veux faire quoi après le dîner ?" demande-t-elle. "Tu as des cartes ? La télé marche ?"


Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Maleficent
MESSAGES : 74
INSCRIPTION : 26/02/2017
CRÉDITS : Ranker

UNIVERS FÉTICHE : City, Sci-fi, Supernatural, Hunger Games, Maze runner, Final Fantasy, Star Wars, LOTR, HP... un peu TOUT quoi
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Tortue



Matthew Scott Redworf
J'ai 26 ans et je vis à Chicago, Etats-unis. Dans la vie, je suis musicien et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à mon inconstance, je suis célibataire et je m’en tape.

Vis dans une résidence privée, passait ses heures libres au studio d’enregistrement de son meilleur ami Calvin. Autrefois lunatique, franc, déconneur et assez immature, la mort de Calvin lui arraché son insouciance et l'a démoli. Il a repris la consommation de substances illicites, qu'il avait arrêté lors leur rencontre.


avatar © Jared Leto

Matt s'étant installé à côté d'elle, Emilie ignora royalement le paquet de biscuits qu'il lui tendait, alors il se contenta d'en reprendre un pour lui-même. Après tout, c'est vrai que c'était inapproprié de manger ces conneries avant un repas.  

«  Oui j'ai ouvert une boite de raviolis et il y avait du fromage italien là... fin ce truc tout dur et qui sent fort, mais qui ne périme pas... ils appellent ça... ah ouai, le parmesan ! Bref j'ai fais ça... » 

Il sourit légèrement devant son manque d'assurance. Il est vrai qu'Emilie était une cuisinière confirmée (surtout par rapport à lui), elle ne devait donc pas se sentir à son aise dans un environnement assez... rudimentaire en terme d'ingrédients.

« T'en fais pas, c'est nickel. Merci... »

« Tu veux faire quoi après le dîner ? » demande-t-elle. « Tu as des cartes ? La télé marche ? »

« J'ai des cartes, la télé marche, la chaine hifi aussi... heureusement. »

Matt lui jeta un regard bienveillant avant de déposer la boite de gâteau sur la table basse. Il se leva ensuite pour aller enclencher la cheminée.

« P'tain j'aurais dû faire ça avant... T'as pas trop froid j'espère ? », dit-il alors que lui-même s'était levé justement parce qu'il avait un peu frissonné.

Une fois fait, il se dirigea vers le plan cuisine pour vérifier la cuisson. C'est marrant, Emilie et lui avaient l'air d'un vieux couple. La sensation le rassurait et lui faisait du bien. Dans ses rêves ! L'image de son frère lui revint à l'esprit comme une claque et il détourna le regard de la casserole. Le brun serra les dents en appuyant les mains sur le plan de travail, fermant les yeux de dépit. Il avait intérêt de redescendre. Se massant distraitement la nuque d'embarras, il rouvrit les yeux et essaya de reprendre le fil de la situation.

« Euh, Em, c'est prêt je crois ? »

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Lullaby
Féminin MESSAGES : 319
INSCRIPTION : 12/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : HP / Vie réelle / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Pigeon



Emilie Jenkins
J'ai 30 ans et je vis à Chicago, Etats-Unis. Dans la vie, je suis musicienne et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis veuve et je le vis plutôt mal.

La mort de Calvin l’a affaiblie psychologiquement. Malgré sa fierté et sa volonté d’affronter la situation aussi dignement que possible, elle a du mal à ne pas céder au larmes, même devant Matt.


avatar © NOM CRÉATEUR


Souriant à son interlocuteur, la demoiselle espère que, comme il le dit, ce sera bon, qu'elle n'aura pas loupé son plat. Cependant elle n'a pas l'habitude de cuisiner ce genre de préparations toutes prêtes alors elle espère ne pas avoir raté quelque chose. Même si en soit ces choses sont sensés être simples d'utilisation pour le commun des mortels, Emilie n'a jamais mangé ce genre de produits. Sa mère prenait le temps de cuisiner. Et quand elle a emménagé avec Calvin, elle a fait de même pour son tendre. Emilie a l'habitude de passer du temps en cuisine, de rajuster un assaisonnement, de préparer une sauce. Les plats tout préparés, elle les redoute un peu, sa maman a toujours dit que ce n'était pas bon. Mais elle verra bien.

«- Alors on va pouvoir jouer et écouter un peu de musique après le dîner !» lance la demoiselle en arborant un petit air satisfait, qui se manifeste par un demi sourire comme il y a des semaines qu'elle n'a plus rit franchement.

Le regardant allumer la cheminé, Emilie le remercie et est gênée de le voir tant embêtée de ne pas avoir allumé le feux plus tôt. La demoiselle ne lui en veux pas le moins du monde, ce n'est pas grave. D'autant qu'il ne faisait pas si froid que cela. Mais c'est peut-être parce qu'elle n'arrêtait pas de faire l'aller-retour entre le salon et la cuisine, où le four en marche chauffait considérablement la pièce.

«- J'allais justement t'appeler à table !» répond Emilie en ayant un très léger sourire comme Matt demande si le repas n'est pas près, comme une coïncidence.

Comme elle avait mis la table avant de se poser dans le canapé, cinq minutes avec lui, la demoiselle quitte le salon pour aller chercher le plat chaud et elle revient rapidement avec celui-ci, le posant sur un dessous de plat avant d'aller chercher de l'eau. Puis elle commence le service, avant de souhaiter un bon appétit à Matt mais elle se lève de nouveau, presque immédiatement, pour aller chercher le pain qu'elle a oublié, en s'excusant. ET quand elle revient, elle rejoint la chaine hi-fi, pour insérer un disque et lancer la musique en fond sonore léger.


Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Maleficent
MESSAGES : 74
INSCRIPTION : 26/02/2017
CRÉDITS : Ranker

UNIVERS FÉTICHE : City, Sci-fi, Supernatural, Hunger Games, Maze runner, Final Fantasy, Star Wars, LOTR, HP... un peu TOUT quoi
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Tortue



Matthew Scott Redworf
J'ai 26 ans et je vis à Chicago, Etats-unis. Dans la vie, je suis musicien et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à mon inconstance, je suis célibataire et je m’en tape.

Vis dans une résidence privée, passait ses heures libres au studio d’enregistrement de son meilleur ami Calvin. Autrefois lunatique, franc, déconneur et assez immature, la mort de Calvin lui arraché son insouciance et l'a démoli. Il a repris la consommation de substances illicites, qu'il avait arrêté lors leur rencontre.


avatar © Jared Leto

Le visage d’Emilie s’était quelque peu illuminé. Elle souriait légèrement, ses traits étaient plus détendus, on était loin de l’humeur morne de la matinée. A croire qu’elle trouvait un peu de réconfort en la présence de Matt, c’est ce qu’il aimait penser. C’était son but de toute façon, et il ne pouvait en avoir d’autre : faire en sorte qu’elle aille mieux, et veiller sur elle.

« J’allais justement t’appeler à table ! »

Comme elle avait déjà mis le couvert, Matt se sentit d’une inutilité consternante quand elle apporta le plat. Le brun resta debout quand elle fit le service, par forme de solidarité. Il la remercia ensuite du bout des lèvres et s’installa avec elle.

« Em ? » interrogea t-il, curieux, lorsqu'elle se leva soudainement. La jolie blonde avait du mal à tenir en place. Il sourit légèrement en entendant finalement une ballade émerger de la chaine.

Matt attendit qu’elle revienne s’installer avant de commencer à manger. Même si c’était du préfait, le plat était bon. Sans elle, Calvin et lui-même étaient infoutus de se nourrir convenablement à l'époque, ça se finissait toujours en nouilles chinoises.

« J’attends avec impatience le jour où tu rateras quelque chose »
, taquina t-il, son regard fatigué se plissa d’une malice quelque peu maussade.

Matthew resta assez taciturne tout en mangeant, essayant d’apprécier la musique qu’elle avait mit et qui lui évoquait sans aucun doute des souvenirs. Il n’osait pas vraiment la regarder dans les yeux, s’efforçant de garder la tête froide. Matt avait de plus en plus conscience de ce cercle vicieux dans lequel il s’était lui-même fichu. Il éprouvait des sentiments pour cette femme, il ne pouvait le nier. Tout ce qu'il pouvait faire, c'était essayer de l'ignorer... Mais comment s'y résoudre ?

Dès qu'Emilie finit de manger et se leva dans l’intention de débarrasser, Matt fit précipitamment de même et attrapa délicatement son poignet.

« Laisse, on verra ça après ». Pour sa part, il était cap de laisser ça comme ça toute la nuit, mais avec Emilie sous son toit, il n’allait gratter que quelques minutes. « Viens, on danse », l’invita t-il en tentant un petit sourire espiègle. Va savoir s’il aurait osé lui demander une telle chose s’il avait les idées parfaitement en place, et n’était pas shooté.

Sa main glissa dans la sienne et il l’entraina de nouveau vers le séjour pour un slow sobre sur Space Oddity, cette musique qui lui donnait l’impression de couler lentement. Avec Emilie, il savait qu’il pourrait garder la tête hors de l’eau.

Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Lullaby
Féminin MESSAGES : 319
INSCRIPTION : 12/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : HP / Vie réelle / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Pigeon



Emilie Jenkins
J'ai 30 ans et je vis à Chicago, Etats-Unis. Dans la vie, je suis musicienne et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis veuve et je le vis plutôt mal.

La mort de Calvin l’a affaiblie psychologiquement. Malgré sa fierté et sa volonté d’affronter la situation aussi dignement que possible, elle a du mal à ne pas céder au larmes, même devant Matt.


avatar © NOM CRÉATEUR


Elle ne tenait pas en place, pas une minute. A peine assise, elle était déjà repartie dans la cuisine pour aller chercher ce qu'elle avait oublié, puis mettre en route un peu de musique. Cette hyperactivité avait un avantage non négligeable c'est que cela ne lui donnait pas l'occasion de penser à Calvin. Se maintenant en activité lui permettait de ne pas sombrer. C'était ainsi la technique que la musicienne adoptait depuis des jours. Il le fallait bien pour survivre.Et dans un même temps la présence de Matt à ses côté avait quelque chose d'agréable, de réconfortant. En s'occupant un peu de lui, la jeune femme aux boucles blondes s'occupait moins d'elle. Ainsi elle pouvait moins penser. Moins penser lui permettait alors de ne pas être plongée tout le temps dans ses souvenirs de Calvin et maintenir alors un peu la tête hors de l'eau.

«- Ne dis pas de bêtises, je ne réussis pas toujours tout. Par exemple je suis incapable de chanter correctement, j'ai une voix atroce. Ou je ne sais pas faire de l'escalade. Chacun son truc tu vois ? » répond la demoiselle avec un léger rire pour son interlocuteur.

Comme ils terminent de dîner elle se lève pour débarrasser la table, faire la vaisselle. S'occuper l'esprit encore, en soit, mais Matt ne lui en laisse pas l'occasion, alors qu'il propose plutôt de danser. Elle le regard un instant, en clignant des paupières. Et elle se mord la lèvre inférieure en donnant l'impression de peser le pour et le contre. Avant de finalement lui donner sa main, acceptant ainsi cette soudaine invitation à danser, à profiter du moment présent, malgré tout.

Se laissant emporter par la danse, Emily sourit à Matt. Mais sitôt que les notes s'arrêtent, perdent en intensité, la demoiselle se sépare de lui, reportant son attention sur la table à débarrasser. Emportant la vaisselle dans la cuisine, la jeune femme commence son travail de nettoyage consciencieusement, l'esprit un peu ailleurs en même temps. Et un angle mal calculé, rencontrant le jet d'eau, éclabousse le plan de travail, ainsi que la jeune femme et son hôte. Emily le regarde désolée, avant de se mettre à rire. Et lui envoyer un peu d'eau, avec sa main. Comme une enfant. Peut-être en ont ils besoin, finalement.


Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Maleficent
MESSAGES : 74
INSCRIPTION : 26/02/2017
CRÉDITS : Ranker

UNIVERS FÉTICHE : City, Sci-fi, Supernatural, Hunger Games, Maze runner, Final Fantasy, Star Wars, LOTR, HP... un peu TOUT quoi
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur
Tortue



Matthew Scott Redworf
J'ai 26 ans et je vis à Chicago, Etats-unis. Dans la vie, je suis musicien et je m'en sors très bien. Sinon, grâce à mon inconstance, je suis célibataire et je m’en tape.

Vis dans une résidence privée, passait ses heures libres au studio d’enregistrement de son meilleur ami Calvin. Autrefois lunatique, franc, déconneur et assez immature, la mort de Calvin lui arraché son insouciance et l'a démoli. Il a repris la consommation de substances illicites, qu'il avait arrêté lors leur rencontre.


avatar © Jared Leto

« Ne dis pas de bêtises, je ne réussis pas toujours tout. Par exemple je suis incapable de chanter correctement, j'ai une voix atroce. Ou je ne sais pas faire de l'escalade. Chacun son truc tu vois ? »

Un adorable rire s'échappa des lèvres de la belle, et Matt ne put s'empêcher de sourire aussi, bien qu'il ne fut pas d'accord.

« Je trouve que tu as une très belle voix », rétorqua t-il spontannément. A ses yeux, cela contribuait d'ailleurs au charme irresistible d'Emy, « Peut-être ne chantes-tu pas juste mais ça s'apprend. »

Après s'être levée de table, la jeune femme sembla hésiter à sa proposition. Matthew s'efforça pour sa part de garder les pieds sur terre alors qu'elle se mordillait les lèvres d'une façon qui pouvait difficilement lui inspirer des idées saintes. Comme il était passé expert en la matière, Matt fit abstraction et détacha aussitôt son regard de sa bouche pour retrouver ses yeux tandis qu'elle acceptait presque timidement.

L'espace d'un moment, Emilie fut proche de lui et il l'étreignait presque dans cette douce danse. Il se sentait mieux quand elle était là, quand elle lui souriait de la sorte, et cela lui parut d'autant plus flagrant lorsqu'elle s'échappa de ses bras. Ainsi, le revoilà subermergé par le vide et l'amertume. Retournant à la réalité, Matt alla l'aider à nettoyer, et il eut un léger geste de recul lorsque sa petite maladresse les éclaboussa tous les deux. Haussant un sourcil amusé, il n'eut pas le temps de lui envoyer sa réplique cinglante qu'elle lui rebalança de l'eau au visage. Riant avec elle, l'homme saisit sa main dans la sienne pour l'empêcher de faire plus de bêtises, et lui envoya à son tour de l'eau.

« Tu n'es pas de taille, ma jolie », prévint-il avant de la relâcher en secouant doucement la tête, faussement exaspéré.

Finissant de débarasser, Matt étouffa un baillement contre son coude. Il n'était pas si tard mais son manque de sommeil, combiné à son excès de médicament, l'entrainait dans un état de mort vivant : il était souvent exténué, sans pour autant que cela suffise à le faire dormir. Il n'y avait qu'Emilie pour le faire sortir de cette torpeur, parfois, et le faire vivre. A cette pensée positive qu'elle lui inspirait, Matt ne put s'empêcher d'enrouler un bras autour de sa taille et déposer un baiser sur son front.

« Je vais prendre une douche, je n'en ai pas pour longtemps », promit-il, au cas où elle envisageait aussi de se servir de la salle de bains.

Se détachant d'elle, il s'y rendit et en ressortit dix minutes plus tard, fin propre. Ses pieds mal essuyés laissèrent des traces d'humidité au sol tandis qu'il se rendit dans sa chambre, une serviette enroulée autour de la taille, afin de récupérer un t-shirt et un jogging à enfiler pour dormir.


Revenir en haut Aller en bas
 
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 
 
Dark shines, bringing me down - Matt & Emy [Lullaby]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» (m) matt lanter ☩ your little piece of heaven turns to dark
» Matt Finnegan
» Dark Heresy ?
» reportage photo : Apocalypse chez les Dark Angels
» Dark City 2.10 FIN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: