Partagez | 
 
 
 

 Les personnages de Lullaby

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
avatar
Lullaby
Féminin MESSAGES : 180
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : HP / Vie réelle / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Flash



Le petit bottin de mes sorcières
(personnages récurrents only)


Mary MacDonald
Anglaise + 18 ans + Sang-Pur + Univers HP
ft. Rosie Tupper
BIO Mary est née dans une riche maison de Londres en 1959, parce que sa mère refusait d'accoucher à l'hôpital de Sainte-Mangouste, préférant le confort de sa maison. C'est donc chez ses parents que Mary a vu le jour, dans la chambre parentale, entourée d'un père et d'une mère, de quelques praticiens de l'hôpital venus assister Madame MacDonald et voilà tout. Née fille de sang-purs, elle n'a pas apprit pour autant à mépriser les nés-moldus ou les moldus, sa famille se plaçant dans la lignée des Prewett, des Weasley, des Potter. Elle a donc grandit aussi normalement que possible, si l'on oublie l'éducation un peu particulière qu'elle a reçut pour se tenir en société.

Enfant, Mary était plutôt discrète, préférant la compagnie des bibliothèques à celles des parcs et des jardins. Vers l'âge de neuf ans, elle a commencé à se renseigner sur l'école de Magie de Poudlard, conscience qu'elle la rejoindrait bientôt, ses pouvoirs s'étant manifestés à l'âge de six ans dans le jardin, pour réparer son seau cassé dans le bac à sable. Elle intègre l'école deux ans plus tard, en septembre 1970 et rejoint la maison dirigée par le professeur Minerva McGonagall, à sa grande surprise. Assez mal à son aise dans cette maison, elle y rencontre néanmoins Alice Miller et Frank Londubat qui deviennent des amis et elle s'y sent mieux l'année suivante quand débarquent Lily Evans, Remus Lupin...

A l'âge de quinze ans, elle s'intéresse à Sirius Black, comme beaucoup d'autres jeunes femmes, sans obtenir quoique ce soit néanmoins. Parce que Mary ne cherche pas à occuper qui que ce soit pour "quelques heures" cela n'entre pas dans son caractère, dans sa morale. Passionnée d'astronomie, elle a réussit A.S.P.I.C.s en juin 1977 et a effectué un stage estival à l'école de Uagadou, auprès des professeurs de cette école réputée pour ses compétences en astronomie.

La jeune femme s’épanouit de plus en plus depuis quelques mois et pratique la harpe, un instrument qu'elle idolâtre. Cette instrument lui correspond d'autant plus que Mary est une fille très calme. Sans courir après la solitude, elle n'aime pas forcément être noyée dans la foule. En revanche, elle aime avoir quelques amis "les meilleurs". Comme Dimitri. Dimitri avec qui elle s'est lancée dans un drôle de jeu sans fin, à coup de défis à relever. "Est-ce que tu es cap, Mary ?" C'est comme cela que tout a commencé, entre eux. Une question posée un jour par Dimitri, à la sortie d'un cours. L'étudiante en astronomie s'est laissée prendre au jeu. Au début c'était facile et puis... Et puis tout s'est accéléré. "Est-ce que tu es cap, Mary ?" Mary dit toujours oui. Et le jeu s'accélère.

Face à la montée en puissance du seigneur des ténèbres, Mary révèle d'avantage son appartenance à la maison Gryffondor et la jeune femme discrète fait place à une étudiante campée sur ses positions et qui vient de rejoindre l'ordre du phœnix pour lutter contre ce racisme évident qui l'inquiète autant qu'il la dégoute. Mary ne comprend pas que l'on puisse se penser supérieur parce que l'on est né sorcier et elle considère que les moldus ont largement prouvé leur capacité à vivre et survivre sans magie, au vu de leurs inventions.

+ Pour gagner ce jeu, il faut une jolie boîte, une jolie copine, et le reste on s’en fou., feat .Dimitri (Elojs)


Il s'agit de l'un de mes personnages sur Love Always Lives



Mary MacDonald
Anglaise + 37 ans + Sang-Pur + Univers HP
ft. Kelly Brook
BIO Mary est née dans une riche maison de Londres en 1959, parce que sa mère refusait d'accoucher à l'hôpital de Sainte-Mangouste, préférant le confort de sa maison. C'est donc chez ses parents que Mary a vu le jour, dans la chambre parentale, entourée d'un père et d'une mère, de quelques praticiens de l'hôpital venus assister Madame MacDonald et voilà tout. Née fille de sang-purs, elle n'a pas apprit pour autant à mépriser les nés-moldus ou les moldus, sa famille se plaçant dans la lignée des Prewett, des Weasley, des Potter. Elle a donc grandit aussi normalement que possible, si l'on oublie l'éducation un peu particulière qu'elle a reçut pour se tenir en société.

Enfant, Mary était plutôt discrète, préférant la compagnie des bibliothèques à celles des parcs et des jardins. Vers l'âge de neuf ans, elle a commencé à se renseigner sur l'école de Magie de Poudlard, conscience qu'elle la rejoindrait bientôt, ses pouvoirs s'étant manifestés à l'âge de six ans dans le jardin, pour réparer son seau cassé dans le bac à sable. Elle intègre l'école deux ans plus tard, en septembre 1970 et rejoint la maison dirigée par le professeur Minerva McGonagall, à sa grande surprise. Assez mal à son aise dans cette maison, elle y rencontre néanmoins Alice Miller et Frank Londubat qui deviennent des amis et elle s'y sent mieux l'année suivante quand débarquent Lily Evans, Remus Lupin...

A l'âge de quinze ans, elle s'intéresse à Sirius Black, comme beaucoup d'autres jeunes femmes, sans obtenir quoique ce soit néanmoins. Parce que Mary ne cherche pas à occuper qui que ce soit pour "quelques heures" cela n'entre pas dans son caractère, dans sa morale. Passionnée d'astronomie, elle a réussit A.S.P.I.C.s en juin 1977 et a effectué un stage estival à l'école de Uagadou, auprès des professeurs de cette école réputée pour ses compétences en astronomie.

En 1982, Mary a une fille, la petite Natalie. Une enfant née d'une nuit avec un autre membre de l'ordre du phénix, dont elle a fait partie. Aujourd'hui, elle enseigne comme professer d'Astronomie à Poudlard.

+ After all this time i feel like i'm discovering you for the first time, feat . Dyonys (Severus)


Il s'agit de l'un de mes anciens personnages sur Fourchelangue



Aline Fawley
Anglaise + 17 ans + Sang-Pur + Univers HP
ft. Iga Wysocka
BIO : Fille de Sang-pur dans le monde de l'après seconde guerre des Sorcier, née sept ans après la guerre, Aline a eut une enfance des plus normales. Fille unique, elle l'a cependant toujours un peu regretté. À l'âge de dix-sept ans elle entre en septième année avec l'idée de devenir medicomage mais un match de quidditch amical il y a peu, lors des dernières vacances, remet tout en question alors qu'elle tombe de son balais. Si la jeune femme s'en sort physiquement, on se rend rapidement compte que la mémoire à court terme est touchée : elle ne retient plus rien de tout ce qui est arrivé depuis son accident. De fait elle note tout dans un cahier qu'elle doit lire chaque matin pour se souvenir. Ce handicap la freine dans ses études, à son grand désespoir.

+ titre, feat .


Il s'agit de mon ancien personnage sur Twenty four years Later


J'ai piqué le codage dans la fiche d'Anesidora :P
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Lullaby
Féminin MESSAGES : 180
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : HP / Vie réelle / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Flash



Le petit bottin des mes humaines
(personnages récurrents only)


Lullaby Alexander
Franco-Anglaise + 18 ans + Étudiante en histoire
ft. Iga Wysocka
BIO Lullaby est née dans le sud de la France et est fille unique, mais elle a déménagée à Paris à l'âge de quinze ans. Jeune fille discrète et sans histoire, elle suit un cursus scolaire classique. Les mondes antiques et surtout l'antiquité grecque, c'est ce qu'elle préfère, c'est pour cette raison qu'elle est allée en licence d'histoire. Parce que ses parents voulaient qu'elle fasse des études, l'obligeant à aller à l'université. Si cela n'avait tenu qu'à elle, Lullaby aurait essayé de devenir auteur, de publier son roman. Mais ce serait pour plus tard, en fin de compte, ses parents s'opposant à la voir emprunter un chemin à l'avenir aussi incertain. Alors elle avait choisi les études en histoires, pour faire tout de même quelque chose lui plaisant et qui pouvait être utile pour corriger son roman. Même si la littérature aurai peut-être été plus appropriée, fatalement.

Arrivée à l'université, un problème se posant pourtant pour la jeune femme. Et ce problème a un nom : Christophe Monier, le remplaçant de l'une de ses professeurs, jeune homme en couple et bientôt papa.

+ Work, work, working girl, feat Dyonis (Christophe)


Il s'agit de l'héroïne de mon propre Roman, "L'âme des innocents" sur Wattpad



Alexandra Legrand
Française + 23 ans + Étudiante en littérature
ft. Iga Wysocka
BIO Alexandra est une jeune fille sans histoire, plutôt timide, ayant un grand frère plus âgé qu'elle. Elle a connu une vie simple, près de Lyon, en France. Fréquentant un collège privé, née de parents catholiques, elle est baptisé, communiante, confirmante et se rend à la messe, pendant les premières années de sa vie. Vers l'âge de quinze ans, elle s'écarte un peu de la religion, la pratique de moins en moins, mais garde certaines valeurs de celles-ci. A dix-huit ans elle réussit un bac de lettres et entre alors à l'université où elle est étudiante en dernière année de Master.

Plutôt timide et réservée, elle a du mal à aller vers les garçons, d'autant plus qu'elle a toujours peur d'être prise pour une imbécile. Si bien qu'elle a eut très peu d'histoire d'amour, tout en tombant pourtant facilement amoureuse, étant pour le moins sensible. Elle est même déjà tombée amoureuse ou a éprouvé une attirance "virtuelle" pour des personnes rencontrés sur le net. La barrière des écrans lui permet effectivement de se confier plus aisément. Elle manque cruellement de confiance en elle ce qui n'est pas pour simplifier ses rapports avec le monde qui l'entoure.

+ Textos 1, feat Lunatic




Erica Dubois
Française + 23 ans + Étudiante
ft. Iga Wysocka
BIO Erica est née en France, par une nuit d'automne alors que le ciel et la terre se couvrent de feuilles orangés, brunes, vertes fanées, séchées. Dans le sud de la France, elle est née fille d'un homme d'affaire et d'une mère au foyer, profitant de la chaleur du soleil, d'une agréable maison en vieilles pierres avec un beau jardin, une piscine et tout le confort qu'une petite fille puis rêver d'avoir. Enfant unique, ses parents l'ont toujours un peu trop gâtés mais elle n'en est pas devenue une peste pour autant, parce qu'ils lui apprenaient que les choses se méritent. Elle était couvée mais avait des devoirs en retour. Ses cadeaux étaient pour récompenser son bon comportement, lui apprenant que dans la vie quand on souhaite avoir quelque chose, il faut se donner pour l'obtenir.

Elle a suivit une scolarité tout ce qu'il y a de plus normale dans un internat parisien pour recevoir le meilleur de l'enseignement à la française et ses parents ont exigés d'elle qu'elle apprenne l'anglais très tôt, de sorte qu'elle devienne par la suite parfaitement bilingue, bien que son accent Français s'entende dans ses propos. Elle a toujours été poussée à travailler dur à l'école pour ramener de bonnes notes, ce qui n'était pas toujours évident parce qu'elle voulait également pratiquer sa passion, le patinage artistique et que les cours lui en laissaient rarement l'occasion. De sorte que c'est surtout l'été, sur Paris avec une ancienne patineuse, qu'elle travaillait le plus son jeu de patins sur la glace.

Attirée par les hommes plus vieux, elle aime sortir et s'amuser, cache soigneusement cette petite facette de sa personnalité..
+ Qui sommes nous pour lutter contre le destin ?, feat Orion



Astrid Morel
Française + 25 ans + Auteur
ft. Iga Wysocka
BIO Astrid est née en France, à Lyon, dans une famille d'artistes, composé de son père, Matthieu, photographe de profession et sa mère, Mandy, d'origine anglaise, professeur de piano et de harpe. Très tôt, la petite fille a donc baigné dans l'art, par la peinture, la photographie en posant étant enfant puis en prenant des photos elle-même à l'adolescence, l'écriture, la musique. De tout les arts qu'elle a essayé, c'est bien la littérature pour laquelle la demoiselle est la plus douée et ses parents s'en sont aperçu très tôt. En effet, à six ans, elle était grande-sœur depuis deux ans et pouvait déjà lire plusieurs pages de livres chaque soirs à sa cadette pour l'endormir. Au CP, le professeur avait eut affaire à une petite fille intéressée et qui savait déjà lire les syllabes parfaitement, ce qui l'avait considérablement surprise.

C'est à l'âge de douze ans que sa passion pour la littérature a prit un nouveau tournant, alors qu'elle a commencé à écrire ses premiers vrais textes, des nouvelles surtout ainsi que des fanfictions, pour ses amis. La jeune fille est littérairement l'une de celles que l'on appelle "de la génération Harry Potter", une saga qu'elle a lu, qui l'a vu grandir et qu'elle adore. Depuis longtemps, environ l'âge de quatorze ans, elle collectionne les objets qui ont un rapport à la saga sur le petit sorcier à lunettes.

Agée de quinze ans, à l'heure ou les filles courent après les garçons, Astrid court pour sa part après les prix, épluchant les sites de concours littéraires, envoyant par-ci par-là quelques petites nouvelles dans l'espoir de se faire connaître. Si elle remporte quelques fois une place sur le podium, la jeune femme est loin de rencontrer un réel succès, ne publiant aucun roman concret, ce qui ne l'empêche pas d'en écrire. La photographie lui est davantage profitable et elle pose pour quelques gammes jeunesse de grandes marques française, devant l'objectif de son père. Si elle aime le fait de poser ou de cadrer une photo, l'adolescente n'y trouve pas son compte, ayant ce besoin irrépressible d'écrire. Écrire à tout prix. A dix-neuf ans, elle achève l'écriture de son premier ouvrage sur les chassés-croisés des inconnus dans les rues de la ville, inspirée par les histoires qu'elle imagine en croisant des visages dans la rue. Un premier roman qu'elle refuse d'envoyer aux maisons d'édition et cache au fin fond d'un tiroir pendant deux ans. Elle le ressort pour le relire, le corriger et ne le publie finalement qu'à vingt-trois ans, soit cinq ans après son écriture, rencontrant un succès mitigé.

C'est au cours d'un voyage à Paris que la jeune femme rencontre Lysander, sans avoir conscience, à l'époque, de l'impact que cet homme aura sur sa vie. Discutant avec ce dernier, ils se revoient quelques fois au cours du séjour, apprenant à se connaître. Ils échangent finalement leurs coordonnés après quelques heures de discussions dans les petits cafés à la Française.. L'échange devient alors épistolaire, lorsque Lysander rentre à Heatherfield.

Heatherfield, une petite ville où la jeune femme elle-même débarque début 2015, au mois de janvier, après avoir été séduite par les propos de Lysander au sujet de cette ville, dans ses mails. Elle devait y rester un mois. Elle ne rentre à Lyon qu'à l'approche des fêtes de Pâques et organise alors un déménagement pour s'établir là-bas. Elle y débarque finalement en Septembre 2015, avec l'idée de ne plus quitter l'endroit aussi longtemps.

C'est au même moment, soit un peu avant ses vingt-quatre ans, qu'elle publie un livre fantastique, ayant pour thème l'étrange voyage dans le temps de Marilyn, jeune fille de vingt-huit ans ayant la capacité de voir l'histoire des objets qu'elle touche, passionnée d'histoire de France et éprise du duc d'Anjou. Un livre qui lui apporte le succès et une certaine notoriété par la même occasion, auprès des quinze-trente ans. Un livre qui l'amène à voyager et se découvrir une véritable passion pour ceci, d'autant plus qu'elle a toujours aimé découvrir de nouvelles cultures, ce qui l'a amené à apprendre plusieurs langues.

Et si sa vie professionnelle est comblée, autant que sa vie sociale, on ne peut pas dire que sa vie amoureuse soit, pour sa part, simple. La jeune femme ne le sait pas mais elle est sur le point de sortir avec Lysander qui lui avait tapé dans l'œil en France déjà. Cela n'aurait rien de particulier, si lui ne sortait pas déjà avec Aiden, un autre jeune homme, n'acceptant cette relation à trois que par peur de perdre Lysander.La situation est un peu délicate et Astrid se sent perdue, cherchant sa place dans tout ce remue-ménage.

+ Et danser sur la corde tendue, feat Lysander (Eriam)


Il s'agit de mon personnage malheureusement inactif sur Go home



Lisa von Habsbourg
Autrichienne + 25 ans + Étudiante et Princesse d'Autriche
ft. Ashley Graham
BIO Naturellement, Lisa est née à Vienne ou la famille Habsburg-Lothringen habite. Son père est l’actuel héritier de la mainson d’Habsbourg-Lorraine et potentiel prétendant au trône : elle le suit en ordre de succession. Sa maman, en revanche, est une simple comtesse d’origine Austro-Hongroise. Seule enfant du couple, de par la difficulté de la princesse consort à tomber enceinte, Lisa a été une enfant gâtée mais pour autant elle n’est pas devenue capricieuse comme on aurait put le craindre. C’était plutôt une enfant douce et effacée. Très tôt, elle a apprit que les enfants sont méchants entre eux parce que malgré son statut de petite princesse en Autriche, elle ne correspond pas tout à fait aux standards de la beauté en vigueur. Les enfants, en premier, le lui on fait remarqué et c’est une critique qui l’a accompagné toute sa vie. Certains arrivent à passer au-delà de ça : pas Lisa. La jeune femme s’est renfermée sur elle-même malgré la présence d’amis et s’est conforté dans l’idée qu’elle n’est pas normale. La vision qu’elle a d’elle-même est erronée et la princesse se critique aussi durement que l’on fait, au départ, ses petits camarades. Elle n’assume pas son image et tente d’y changer quelque chose depuis des années, en vain.

Tout au long de son adolescence, Lisa s’est épanouie dans ses études mais a toujours été mal à son aise avec son statut : elle aurait voulu se cacher, mais sa position de princesse exige, au contraire, qu’elle se montre. La brune déteste ce qu’elle est et cela impacte ses relations avec les autres. Ainsi, même si elle a naturellement lié des amitiés elle reste une jeune femme timide et sensible, profondément inquiète par le jugement des autres et un peu handicapé dans ses rapports par la vision qu’elle a d’elle-même. Il va sans dire également qu’elle n’a jamais eut de copains ou d’aventures car elle ne se fait pas suffisamment confiance pour cela et elle a peur d’être rejetée, alors qu’elle déborde d’amour à donner. Ou que l’on ne s’intéresse à elle que pour faire une farce voir pour obtenir un pseudo titre ou quelque chose comme cela.

Naturellement, à Harvard, elle se sent écrasée par l’abondance d’élève mais a bien été obligé de rejoindre cette université selon le souhait de son paternel. Elle mène ses études en essayant de rester discrète et de se focaliser sur ses amis mais ce n’est pas toujours évident et elle vie dans la peur perpétuelle des réflexions, des remarques, de la critique. Lisa se sent seule, aussi. Elle voudrait quelqu’un dans sa vie mais ne pense pas le mériter, toujours à cause de cette image qu’elle a d’elle.

+ Un simple geste parfois change une journée, feat Dyonis (Wyliam)


Personnage inventé et joué sur I love Harvard



Cassidy Parker
Anglaise + 23 ans + Étudiante
ft. Ashley Graham
BIO Née en Angleterre, Cassidy a toujours été une enfant potelée et que son poids a handicapé. Stressée par ses prises et ses pertes à répétition, par un effet yoyo qui ruine sa vie depuis l'adolescence, elle est également une jeune femme mal dans sa peau du simple fait d'avoir rencontré, enfant, de mauvaises personnes. La demoiselle a subit les moqueries, en effet, de ses camarades de classe qui l'ont complexé et empêché d'évoluer. Aujourd'hui, elle essaie de fuir l'attention et se concentre sur ses études.

+ You're a sow. Maybe but you're an asshole !, feat Mathilde


Personnage inventé



Ekaterina Belikova - Marilyn Parker
Anglaise + 30 ans + Sans emploie
ft. Kelly Brook
BIO Ekaterina Belikova est une jeune femme de 30 ans désormais. Elle vient de perdre l'homme qui l'a enlevé, qu'elle prend pour son mari. Pendant les deux premières années de sa détention, elle a subit un "lavage de cerveau" au point qu'elle a finit par s'oublier elle-même et devenir la femme défunte de son geôlier. Elle est russe, en tout cas et l'avatar sera Kelly Brook.

+ titre, feat .


Il s'agit de l'un de mes anciens personnages sur un vieux forum




Isadora D. E. Esterhazy
Hongroise + 30 ans + Résidente en chirurgie, mannequin
ft. Kelly Brook
BIO J'aimerais pouvoir vous dire que je connue une enfance heureuse, dans les bras d'un père et d'une mère aimants qui m'auraient considéré comme un joyau, comme la huitième merveille du monde. Je voudrais pouvoir vous dire que j'avais des parents extraordinaires, qui me comblaient de cadeaux sans raisons apparentes et me chouchoutaient. Ou alors, je voudrais pouvoir vous dire que mes parents étaient des sadiques, qu'ils ne m'aimaient pas et m'enfermaient dans un placard tout le jour. Que ma mère me faisait laver ses sols, mon père sa voiture et que je n'avais pour jouer, qu'une vieille poupée dégarnie. Je voudrais simplement pouvoir vous dire que j'avais des parents, mais je ne peux pas. Je sais que j'en ai eu, bien sûr et je me souviens parfaitement de leur visage. Mais je ne me souviens presque plus d'eux. A vrai dire, je ne sais plus grand-chose de ce qui fut l'avant.

J'avais quatre ans et ce jour là, j'étais chez Ida, la voisine. Papa était un célèbre chirurgien plastique. Maman était une mannequin. Il parait que je lui ressemble. Bref. Ils étaient parti en voiture pour faire des courses. Cela ne devait pas être long. Le soir, ils n'étaient toujours pas là. Mais le téléphone a sonné. Le visage de la vielle dame s'est décomposé. Moi, je n'ai pas bien comprit. Mais cinq minutes après, j'étais dans sa voiture, qui filait dans les rues de Vienne où je suis née, pour s'arrêter devant un hôpital.

Je déambulais dans les couloirs mornes et puant les médicaments, Ida me poursuivant, en me disant de rester sage. Je n'avais pas bien compris ce que l'infirmière avait dit à "mamie gâteau" et moi, je voulais voir maman et papa. Mais un médecin m'attrapa, m'empêchant d'aller plus loin. Il était venu quelques fois à la maison. C'était un ami de papa. Ils travaillaient ensembles. Je n'ai pas bien compris pourquoi il m'a soulevé comme un sac à patates, avant de me serrer si fort contre lui que j'ai crût que mes yeux allaient sortir de leurs orbites.

Papa et maman étaient morts. Quand le docteur a dit ça, Ida a pleuré de plus belle en disant que nous étions arrivés trop tard. Moi, je ne comprenais pas bien. Ils allaient guérir et reviendraient bientôt à la maison avec moi, forcément ! Je tirai sur la blouse de l'ami de papa pour lui demander quand est-ce qu'ils seraient guéris. Lui aussi s'est mit à pleurer.

Ce soir là, je suis allé dormir chez Ida. Et le lendemain une femme est venue me voir. Les choses se sont enchaînés très vite. Papa et maman ne revenaient pas, malgré le temps et au bout de quelques semaines, c'est chez son ami et sa femme que j'ai atterrit. Je pouvais les appeler papa et maman. Ce qui me faisait rire. Pourquoi, alors que j'avais mon vrai papa et ma vraie maman ?

Avec le temps, j'ai compris que papa et maman ne reviendraient pas. Et j'ai continué à vivre chez Lukas et Katharina. Au début, c'était très dur. Et puis un jour, Katy est allé à l’hôpital. Quand je l'ai vu, elle était couché dans un lit aseptisé, avec une tête à faire pâlir. j'avais peur. Peur de ne plus jamais la voir, comme la dernière fois que j'étais venu ici. Alors je l'ai appelé maman. Et j'ai pleuré. Heureusement, au bout de quelques jours, elle est rentrée à la maison.

Nous avons déménagés quand j'avais 17 ans, pour nous installer en Amérique. J'ai essayé de m'intégrer dans mon établissement scolaire et je dois dire que ça a été assez facile, surtout avec les garçon. Pourtant, je ne suis sortit qu'avec deux d'entre eux cette année là. Ce qui montait mon total à trois seulement. Mon diplôme en poche, je savais très bien vers quoi m'orienter.

A vingt-cinq ans, j'aurai dût vivre le plus beau jour de ma vie. J'ai faillit me marier cette année là. A ceci près qu'Erick, mon fiancé, a disparu une semaine avant les noces, sans donner la moindre nouvelle. Nul besoin de dire comme je lui en veux...

Ma vie semblait être toute tracée et je me suis donné les moyens de réussir mes objectifs. Et je continu. En mémoire de mes parents, je voulais faire leurs deux métiers. J'avoue, j'en ai bavé pour devenir Résidente en Chirurgie. Faire du mannequinat a été plus facile. La mode, j'y ai pris gout à l'adolescence. La chirurgie, ça a été plus dur. J'ai commencé d'abord. j'ai aimé après. Aujourd'hui, j'ai envie d'exceller. J'aime ce que je fais et je suis à fond dedans. Papa me pousse beaucoup à faire le maximum.

Les choses sont compliquées avec un autre résident en chirurgie plastique, Jackqon Avery.
+ It's beautiful day to save a life, feat Weaslock


Il s'agit de l'un de mes anciens personnages sur un vieux forum



Élisabeth Desmoulin
Française + 33 ans + Mère au foyer
ft. Scarlett Johansson
BIO Élisabeth est une jeune femme d'une trentaine d'année qui s'est mariée après avoir terminé ses études à un jeune homme dont elle n'aurait pas dut croiser la route. Leur mariage bat de l'aile malgré leurs deux enfants et la jeune femme est désabusée par la vie, oubliée par son mari. Elle en devient amère et regrette ses jeunes années. Parfois elle s'imagine revivre les folies adolescentes, sans le pouvoir, sans se le permettre. A moins qu'on ne l'y aide.

+ titre, feat .


Personnage inventé




J'ai piqué le codage dans la fiche d'Anesidora :P
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Lullaby
Féminin MESSAGES : 180
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : HP / Vie réelle / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Flash



Personnages créés d'après vos idées
(personnages récurrents only)


Emilie Jenkins
Franco-Américaine + 30 ans + Musicienne
ft. Evan Rachel Wood
BIO La mort de Calvin l’a affaiblie psychologiquement. Malgré sa fierté et sa volonté d’affronter la situation aussi dignement que possible, elle a du mal à ne pas céder au larmes, même devant Matt. Elle est enceinte de Calvin.

+ Dark shines, bringing me down, feat Maleficient


Idée de Maleficient


Elsa d'Arandell
Arandelle + âges aléatoires + Princesse
ft. le DA
BIO La reine des neige, maitresse de la glace, que ses pouvoirs enferment dans une certaine solitude, par peur de causer du tord à ceux qu'elle aime.

+ Let me teach you, feat Miaka


Idée de Miaka




J'ai piqué le codage dans la fiche d'Anesidora :P
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
Lullaby
Féminin MESSAGES : 180
INSCRIPTION : 13/09/2017
CRÉDITS : Nobody

UNIVERS FÉTICHE : HP / Vie réelle / University
PRÉFÉRENCE DE JEU : Femme

Voir le profil de l'utilisateur
Flash



Mes sujets


RPs avec Orion

♠️ Erica et 1

RPs avec Mathilde

♠️ Cassidy et James 1

RPs avec WeasLock

♠️ Isadora et Jackson 1

RPs avec Maleficient

♠️ Emily et Matt 1

RPs avec Lunativ

♠️ Textos Alex et Jayson 1

RPs avec Eriam

♠️ Astrid et Lysander 1

RPs avec Eloijs

♠️ Dimitri et Mary 1

RPs avec Miaka

♠️ Elsay et Jack 1

RPs avec Dyonis

♠️ Lisa et Wyliam 1
♠️ Aline et Christophe 1
♠️ Mary et Severus 1



J'ai piqué le codage dans la fiche d'Anesidora :P
Revenir en haut Aller en bas
 
 
Les personnages de Lullaby
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lullaby Reynolds ~ Makie Sasaki.
» Manga | Personnages pris
» Les personnages joueurs
» LULLABY :b muaaaaaaaaaah !
» Illustrations de personnages des légendes Arthuriennes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Plan de la ville :: Oui, ici aussi, y a de l'administration. :: Mes personnages-
Sauter vers: