anipassion.com
Partagez | 
 
 
 

 Violator ▬ Abram & Sem

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 
avatar
LoneWolf
MESSAGES : 29
INSCRIPTION : 03/06/2017
ÂGE : 22
RÉGION : Nord-Pas-de-Calais
CRÉDITS : vinyles idylles

UNIVERS FÉTICHE : Sans préférence
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1118-the-neon-demon#16851 http://www.letempsdunrp.com/t1121-crystal-ball#16932 http://www.letempsdunrp.com/t1122-genesis#16933
Limace


Le contexte du RP

Mise en situation
La situation
Quand Abram, mécanicien échoué à Liberty, tombe par hasard sur Sem, un écrivain désemparé, il imagine mal faire partie d'un plan machiavélique ayant pour seul but de le faire plonger.

   
Contexte provenant de Lost In The World
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
LoneWolf
MESSAGES : 29
INSCRIPTION : 03/06/2017
ÂGE : 22
RÉGION : Nord-Pas-de-Calais
CRÉDITS : vinyles idylles

UNIVERS FÉTICHE : Sans préférence
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1118-the-neon-demon#16851 http://www.letempsdunrp.com/t1121-crystal-ball#16932 http://www.letempsdunrp.com/t1122-genesis#16933
Limace



Sem Bird
J'ai trente-six ans ans et je vis à Liberty, États-Unis. Dans la vie, je suis ébéniste et écrivain et je m'en sors bien.


Edward Norton © Shere Khan
Parfois je me dis que j'aurais pu faire journaliste. Mon travail d'écrivain ne s'éloigne pas du travail d'un journaliste, j'observe, je note et je divulgue. D'accord les noms changent et parfois le dénouement, mais la vérité reste la même. Liberty, c'est comme si j'étais destiné à rejoindre cette ville. Étrangement, malgré la relation fusionnelle que j'avais avec mon père il ne m'a jamais parlé d'elle. Je pouvais l'entendre parler de Las Vegas pendant des heures voire même de New York, mais jamais de Liberty. Pourtant cette ville il la connaissait, et plutôt bien même. C'est comme la serveuse du Al's Dinner qui me fixe en cet instant, attendant que j'annonce enfin ma commande. Je sens dans son regard une impression de déjà-vue et la façon dont son visage prend forme laisse croire qu'elle essaye de faire la liaison. Serait-ce encore une de ces personnes ayant connu mon père ? On ne cesse de me rabattre que je suis son sosie depuis que je suis tout petit, et encore aujourd'hui le regard des gens continue de le prouver. Je décide de briser le mutisme qui s'est emparé de moi et de remettre ces pensées à plus tard. Quand je serais chez moi, en compagnie de la nuit et de ce calme qui me terrifiait autrefois, mais que je chéris aujourd'hui.

- Un burger frites s'il vous plaît. Et un café noir.
- Au bœuf le burger ?
- Oui.

Elle note le tout sur son calepin avant de se tourner vers Abram.

- Et pour vous ?

Je profite du fait qu'il la regarde pour étudier son profil. Est-il au courant de l'attraction qu'il dégage ? Il me suffit d'un regard pour remarquer que la serveuse n'est pas indifférente à son charme. Elle lui sourit d'une façon qui montre clairement que si elle pouvait se proposer en tant que dessert, elle le ferait. Je me demande si Abram le remarque.

- D'accord je vous amène ça tout de suite !

Un dernier sourire échangé avec le mécano et elle s'en va.

- C'est toujours comme ça ou il t'arrive de refroidir les gens ?
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
x-c0l3-x
MESSAGES : 12
INSCRIPTION : 03/06/2017
CRÉDITS : Pierre ce bg

UNIVERS FÉTICHE : Je suis la variation
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1117-allez-on-agrandit-le-cercle
Limace



Abram Hyde
J'ai trente-six ans ans et je vis à Liberty, États-Unis. Dans la vie, je suis mécano et je m'en sors plutôt pas mal.


Brad Pitt © Shere Khan
Sem, il sait se montrer patient.
Je crois.
En fait, je sais même pas s’il fume. Si la combustion de ma cigarette lui brûle les poumons, lui fait choper le cancer des voies respiratoires. Mais le nuage de fumée qui lui tourne autour a pas l’air de le déranger tant qu'ça. Je lui demande pas, je sais qu’il est le genre de gars à se plaindre dès qu’un truc ne va pas. Et pour le moment, j’l’ai pas encore entendu.

J’attends les dernières chutes de cendres pour écraser ça dans le cendrier. L’autre fois, quand j’me suis pointé au Al’s, un serveur est venu me voir pour me dire que c’était interdit de fumer ici. Mais apparemment non.
Depuis, ils ont changé de personnel.

"Et pour vous ?"

On est passé d'un visage masculin à féminin.
La bonne femme en tablier attend qu'je parle, le calepin à la main. J’ai la réponse lente à cause de l’œillade évidente qu’elle me fait. D'accord, je te souris aussi.
C'est la formule magique que j'utilise pour les faire disparaître en cuisine.

"La même chose que ce brave homme."

Et la voilà évaporée dans le fond du resto pour au moins un bon quart d’heure. Ah, merde. J'ai oublié de d'demander pour l'eau. Sem il s'en fout, il préfère le café. C’est marrant, mais j’me dis que ça lui va bien, de se noyer dans le noir amer. Sem le seul type que je connaisse à prendre son café avec le burger.
J’ai pas le temps de relancer le sujet qu’il préfère rappeler les vues que je viens de recevoir. Quand on parle de ce genre de chose, je préfère pas m’étendre trop longtemps là-dessus. C’est comme parler d’un truc futile, mais qu’on subit quand même parce que la vie fait son travail. Ça me passe là. Alors je cache pas le haussement de sourcils qui forme un pli au niveau de mon front.

"Au moins c’est qu’les femmes, pas les hommes."

Ça me fait lâcher un souffle de plaisanterie; j’aurais vraiment du mal si les deux venaient s’y mettre ensemble. Mais c’est pas encore arrivé et j’passe volontiers mon tour. Autrement, y a quelque chose dont j’ai pas encore eu le loisir de parler avec Sem, et que j’aimerais bien ramener à la surface. C’est ce qu’il fait. Ce qu’il fait vraiment. Vu que sa bagnole est parquée au garage pour un moment, j’sais pas ce qu’il compte faire. Liberty est petit, y a toujours moyen d'se servir de ses jambes.

"T’as prévu de sortir des bouquins prochainement? Faudrait penser à comment tu vas me payer."

Il sait que je dis pas ça pour le faire chier. Je suis pas ce genre de mec chiant à courir après tout le monde pour récupérer mes gains comme les huissiers. La plupart du temps, j'marque d’entrée de jeu mon mode de fonctionnement et comment ça se passe. Après, les clients enregistrent ou non.
En général, ils préfèrent enregistrer.

"J’t’ai pas demandé. T’écris sur quoi?"

Sur qui, possiblement. On n'est jamais à l'abri des biographies. Et puis je m'souviens des livres que j’ai ramassé à terre quand je lui ai foncé dedans au coin d’une avenue de South Lake District. Sem avait l'air d'y tenir. Il m'a parlé de l'un d'eux en particulier. C’était quoi le nom, déjà?
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
LoneWolf
MESSAGES : 29
INSCRIPTION : 03/06/2017
ÂGE : 22
RÉGION : Nord-Pas-de-Calais
CRÉDITS : vinyles idylles

UNIVERS FÉTICHE : Sans préférence
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1118-the-neon-demon#16851 http://www.letempsdunrp.com/t1121-crystal-ball#16932 http://www.letempsdunrp.com/t1122-genesis#16933
Limace



Sem Bird
J'ai trente-six ans ans et je vis à Liberty, États-Unis. Dans la vie, je suis ébéniste et écrivain et je m'en sors bien.


Edward Norton © Shere Khan
- Au moins c’est qu’les femmes, pas les hommes.

Cette remarque m'ôte un sourire mais pas pour les bonnes raisons. Si tu savais Abram.
Puis ça me semble improbable qu'aucun homme n'ait jamais eut de vues sur lui, à mon avis il ne la juste pas remarqué ou il a préféré l'ignorer.

- T’as prévu de sortir des bouquins prochainement ? Faudrait penser à comment tu vas me payer.

C'est vrai qu'Abram ignore que je suis ébéniste, je me demande si ça va le surprendre, faut dire qu'on me fait toujours la remarque que mes mains sont trop douces pour que ce soit vrai.

- Pas vraiment. Par contre j'ai pas mal de commandes ; parce c'que j'te l'ai pas dit mais j'suis ébéniste. Le bois et moi, c'est plus qu'une histoire d'amour.

Comme mon père aimait le dire.

- J’t’ai pas demandé. T’écris sur quoi ?
- Sur tout et rien.

Sur les secrets de nos voisins, les rumeurs échangées autour d'un thé sans goût, les murmures que les murs retiennent. Tout ce qui ne doit pas être révélé.
Le file de mes pensées est coupé par le bruit de l’assiette contre la table. La serveuse me sert mon plat ainsi que celui d'Abram et revient avec nos cafés.

- Merci.

Je regarde l'assiette généreuse qui me fait face puis une idée me vient. Autant jouer le parfait chrétien jusqu'au bout.

- Tu veux bien réciter le bénédicité ?

J'ignore pourquoi ça m'amuse autant de le pousser hors de sa zone de confiance. C'est vrai qu'il faut dire que je n'aurais jamais pensé voir Abram dans une église, alors dimanche s'annonce plein de surprises. Je me demande s'il essayera de se fondre dans la masse ou vivra l'expérience comme un fardeau. Il faut dire que pour un non-chrétien, se rendre à l'église représente un ennui monstrueux, mais quelque chose me dit qu'Abram va me surprendre.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
x-c0l3-x
MESSAGES : 12
INSCRIPTION : 03/06/2017
CRÉDITS : Pierre ce bg

UNIVERS FÉTICHE : Je suis la variation
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1117-allez-on-agrandit-le-cercle
Limace



Abram Hyde
J'ai trente-six ans ans et je vis à Liberty, États-Unis. Dans la vie, je suis mécano et je m'en sors plutôt pas mal.


Brad Pitt © Shere Khan
Sem, il répond jamais avec précision. Il répond... sans répondre. C'est c'que j'ai remarqué. Il me ressemble, en quelque sorte. Mais en même temps, lui et moi, je sens qu'on n'a rien à voir.

"Doit bien y avoir un sujet qui te sensibilise plus qu'un aut', nan?"

C'est c'que je finis par lui dire, sans sous-entendu. Peut-être qu'il écrit réellement sur tout et rien. Mais j'lui trouve aucune raison de pas dire la vérité, alors je passe outre. S'il veut pas en parler, c'est son choix, point.
Il m'avoue son autre boulot. La révélation fait pas choc, mais change quelque chose, je n'sais quoi. Sem et le bois. J'aurais jamais marié ces deux éléments ensemble, ça parait... improbable. C'est comme moi et le métal, à chacun son truc.

"J'peux comprendre par-là qu'tu t'occupes de l'agencement de ta baraque?"

J'en sais rien. Les ébènes, ils peuvent tout faire eux-mêmes, ils ont les bras pour ça. Sem peut-être, j'ai pas regardé. J'préfère me rabattre sur le steak coincé entre deux tranches de pain.

Ah mais nan.
Sem, il veut faire la prière.

"Chrétien jusqu'au bout, hé. Tu connais ton texte? J'ai jamais fait ça."

Et c'est vrai. Que ce soit à la maison, quand j'étais plus jeune, ou aujourd'hui avec de la compagnie, jamais on n'a récité les remerciements au Seigneur. Jamais on n'a dit Merci pour le poulet dans notre assiette. On était plutôt là à remercier Papa pour avoir sorti le fusil et traqué le lièvre, c'était plus juste.

"Dans les films ils se tiennent les mains."
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
LoneWolf
MESSAGES : 29
INSCRIPTION : 03/06/2017
ÂGE : 22
RÉGION : Nord-Pas-de-Calais
CRÉDITS : vinyles idylles

UNIVERS FÉTICHE : Sans préférence
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1118-the-neon-demon#16851 http://www.letempsdunrp.com/t1121-crystal-ball#16932 http://www.letempsdunrp.com/t1122-genesis#16933
Limace



Sem Bird
J'ai trente-six ans ans et je vis à Liberty, États-Unis. Dans la vie, je suis ébéniste et écrivain et je m'en sors bien.


Edward Norton © Shere Khan
- Doit bien y avoir un sujet qui te sensibilise plus qu'un aut', nan ?
- Le mystère.

C'est amusant car cette réponse est aussi mystérieuse qu'elle l'annonce. Alors je ne peux pas m'empêcher d'esquisser un sourire.
Tu le découvriras bien tôt ou tard, Abram, qu'en ce moment j'écris sur toi et toi seul.

- J'peux comprendre par-là qu'tu t'occupes de l'agencement de ta baraque ?
- Plutôt de la baraque des autres.

Les gens ont tendance à me demander des chaises, je ne sais pas pourquoi, j'imagine qu'ils doivent vraiment aimer s'asseoir.

Puis vient le bénédicité, l'ignorance d'Abram me fait sourire.

- Dans les films ils se tiennent les mains.

Je dois prendre ça comme une proposition maquillée ? Voyons Abram, tiens-tu tant que ça à ce que je touche tes mains ?
Alors je m'exécute, comme le bon chrétien que je suis. Ses mains sont fortes et travaillées, comme je m'y attendais, et chaudes ce qui marque un joli contraste par rapport à mes mains froides.
Je ferme mes yeux et entame la prière.

- Seigneur, bénis ce repas, ceux qui l'ont préparé, et procure du pain à ceux qui n'en ont pas. Amen.

Puis l'étreinte de nos mains se brise.

Ça m'amuse d'emmener Abram à l'église quand on sait que je compte le détourner de la lumière. Je me demande jusqu'où je peux aller avant qu'il ne me dise "stop". Il est aussi mystérieux que les rumeurs le disent, j'ai l'impression de ne pas être au bout de mes surprises et c'est ça qui rend l'aventure si intéressante.

- Tâche de la retenir, la prochaine fois ce sera à toi de la réciter.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
x-c0l3-x
MESSAGES : 12
INSCRIPTION : 03/06/2017
CRÉDITS : Pierre ce bg

UNIVERS FÉTICHE : Je suis la variation
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1117-allez-on-agrandit-le-cercle
Limace



Abram Hyde
J'ai trente-six ans ans et je vis à Liberty, États-Unis. Dans la vie, je suis mécano et je m'en sors plutôt pas mal.


Brad Pitt © Shere Khan
Quand il répond Le mystère, ça rend davantage sa réponse... bah mystérieuse. Parce qu'au fond, ça répond à rien, le mystère. Le mystère c'est tout et tout l'monde, ça peut même être moi.
...Sans dec?

"Génial, tu t'occuperas d'la mienne? L'plancher fait des bruits inquiétants parfois, et j'parle pas parce que j'y gigote souvent."

J'croise les bras sur le torse comme pour empêcher un peu l'sourire plein de sous-entendus de trop s'élargir. J'suis pas dans la tête de Sem, mais j'sais qu'il a assez d'imagination pour retourner les mots à son bon vouloir. Il est doué pour ça, j'en doute pas.
Et y prend les mains Sem, il serre et ferme ses volets oculaires. (Wow) (ses paumes sont plus rugueuses que c'que j'croyais) (il mentait pas le garçon) Ça y est, on entre dans l'vif du sujet. La prière. J'écoute, attentif. Parce que je sais qu'j'vais avoir à la répéter tôt ou tard. C'est c'qu'il finit par me confirmer à la fin d'sa litanie. Ok, très bien. Retiens.

"Parfait. Mais d'abord, la bouffe. J'y tiens."

Je sens qu'on plante la fourchette dans le steak en même temps. La suite se fait plus silencieuse (normal, la nourriture). Une ou deux fois j'ai l'regard qui traîne vers Sem, mais j'dis rien. Tu parles ou tu manges, tu fais pas les deux en même temps.
Ah, j'espère que j'ai pris assez d'pognon sur moi.

Le trois quart du bout de viande a disparu dans mes sucs gastriques, ah ouais déjà. J'relève un peu le front pour voir où il en est, l'ébéniste du mystère.

"Dis t'as rien d'prévu d'important pour l'boulot, les jours qui viennent? J'fais c'que j'peux pour ta bagnole, mais sait-on jamais."

C'est clair que j'lui rendrai pas une caisse pas capable de rouler sereinement.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
LoneWolf
MESSAGES : 29
INSCRIPTION : 03/06/2017
ÂGE : 22
RÉGION : Nord-Pas-de-Calais
CRÉDITS : vinyles idylles

UNIVERS FÉTICHE : Sans préférence
PRÉFÉRENCE DE JEU : Les deux

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1118-the-neon-demon#16851 http://www.letempsdunrp.com/t1121-crystal-ball#16932 http://www.letempsdunrp.com/t1122-genesis#16933
Limace



Sem Bird
J'ai trente-six ans ans et je vis à Liberty, États-Unis. Dans la vie, je suis ébéniste et écrivain et je m'en sors bien.


Edward Norton © Shere Khan
- Génial, tu t'occuperas d'la mienne ? L'plancher fait des bruits inquiétants parfois, et j'parle pas parce que j'y gigote souvent.
- Bien sûr.

"J'y gigote souvent" tu m'étonnes.

Puis on attaque nos assiettes. Le silence s'impose mais n'a rien de dérangeant, ça me laisse de temps de penser à la suite de l'histoire, à la manière dont je souhaite l'entreprendre, la bousculer, la manipuler.

- Dis t'as rien d'prévu d'important pour l'boulot, les jours qui viennent ? J'fais c'que j'peux pour ta bagnole, mais sait-on jamais.
- Si, mais je pourrais toujours demander au client de se déplacer, ça lui fera du bien de bouger un peu.

La serveuse qui a pris nos commandes revient vers nous équipée d'une cafetière en verre. Elle sourit à Abram et lui demande, bien que sa tasse soit déjà bien remplie, s'il désire de nouveau du café. Suite à quoi elle sort un petit papier blanc de la poche avant de son tablier et le glisse sur la table jusqu'à Abram. Je profite du fait qu'elle soit trop occupée à le dévorer des yeux pour subtilement prendre le téléphone portable dépassant légèrement de la poche arrière de sa tenue. Elle quitte notre table et j'en profite pour m'excuser auprès d'Abram.

- J'ai un appel à passer, je reviens.

Je me lève et passe la porte du diner pour me retrouver dehors. Puis je me mets à fouiller le téléphone volé. C'est bien ce que je pensais, c'est la femme de Dexter.
Dexter n'a rien du mari idéal comme il n'a rien de l'ami idéal. C'est l'américain blanc typique, celui qui boit, s'indigne quand il voit une femme au pouvoir et passe son temps à partager des posts néo-nazi sur son mur Facebook.
Je m'enregistre dans le téléphone de sa femme, me surnomme A. puis je m'inspire de sa façon d'écrire pour créer une conversation. J'échange plusieurs messages juteux, expose le plus intéressant de la conversation, prends une photo de cette dernière avec mon téléphone et l'envoie à son mari. Ce dernier se chargera du reste. J'efface mon numéro ainsi que la conversation de son téléphone et rentre à l'intérieur. Je reviens vers ma table et fais exprès de la bousculer en chemin tout en laissant son téléphone rejoindre le sol.

- Désolé, j'aurais du faire attention.

J'attends que son regard se pose sur l'appareil pour le ramasser et lui tendre.

- C'est à vous ?

Elle opine du chef et me remercie avec un sourire. Sa bonté est tellement palpable quelle me rendrait presque malade.
Puis je reprends enfin ma place face à Abram.

- Problème réglé, mon client viendra bien chercher sa commande lui-même.

Je souris satisfait et bois une gorgée de mon café.

- Alors, tu comptes l'appeler ?
Revenir en haut Aller en bas
 
 
Violator ▬ Abram & Sem
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» why do we fall ? (abram)
» Abram E. Locke - The End of the Line

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Amérique du Nord-
Sauter vers: