Partagez | 
 
 
 

 stay close to me (alles)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 
avatar
Invité




William

J'ai 25 ans ans et je vis à Lyon, France. Dans la vie, je suis cadreur et je m'en sors assez bien. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal.

Will sort d'une rupture difficile avec ce qu'il considérait être la femme de sa vie. Pour ne pas le laisser se morfondre, ses amis l'ont convaincu de tout de suite rencontrer d'autres femmes et donc de l'inscrire sur un site de rencontres. Il a trouvé ça amusant, et puis après tout pourquoi pas...



Will Higginson © STRANGELOVE.
Il était sorti avec quelques femmes au cours de sa vie, William. Mais face à Hazel il avait l’impression d’être un novice, de n’avoir jamais embrassé personne, voire d’être puceau. Oui, c’était un homme. Mais ce n’était pas tant pour ça qu’il était troublé. Du moins pas que. C’était la première fois qu’il ressentait quelque chose comme ça, d’aussi fort. Et c’était probablement dû au fait qu’il avait failli perdre Hazel à cause de sa maladresse. Parce qu’il n’avait pas pris le temps de peser ses mots, de réfléchir à la situation. Il comptait bien se rattraper maintenant et ça commençait par une déclaration. Un peu maladroite certes mais une déclaration quand même. Il sourit alors qu’Hazel la lui rendait, avouant qu’il était amoureux lui aussi. A vrai dire Will s’en était douté mais ça faisait toujours plaisir à entendre. Et ça lui donnait d’autant plus envie de rester avec lui jusqu’à ce qu’il sorte de l’hôpital, et peut-être même après.

Et bien sûr, maintenant qu’ils s’étaient avoué leurs sentiments, tout le monde attendait le baiser. Mais sur ce coup Will se sentit un peu mal à l’aise et n’arriva pas à prendre l’initiative. Parce qu’il avait peur de brusquer Hazel mais aussi parce qu’il n’avait pas encore totalement réalisé qu’il était avec un homme. Parce qu’ils étaient ensemble, hein ? C’aurait été ridicule de poser la question. Voilà trois bonnes minutes que Will observait les lèvres d’Hazel en tentant de se lancer, alors il n’entendit même pas la question du garçon. Il le remercia intérieurement quand enfin il prit l’initiative et qu’il attira Will à lui pour l’embrasser. C’était agréable. Très agréable. En fait Hazel avait les lèvres douces et Will n’y aurait jamais cru. Comme quoi on faisait toute une montagne d’un sexe mais on pouvait trouver son compte chez l’un comme chez l’autre si on arrêtait de poser des étiquettes dessus. Will ne comptait pas se définir comme étant gay, parce qu’il ne pensait pas tant l’être. C’était Hazel. Personne d’autre. Il n’avait jamais été attiré par un homme. Et cette fois non plus d’ailleurs, ce n’était pas par l’homme qu’il était attiré mais par la personne. Ne vous méprenez pas cela dit, il le trouvait très mignon. Il avait un charme à lui.

Alors que leurs lèvres se quittaient doucement, il sourit. « Merci d’avoir pris l’initiative… C’est gentil de me comprendre. » Il se rassit doucement sur la chaise près de lui puis attrapa sa main. Pour lui montrer qu’il était toujours là et qu’il ne partirait pas après ce baiser. Qu’il n’était pas déçu. « Tu es officiellement mon premier baiser avec un garçon. Et le dernier. » Ce n’était clairement pas une phrase en l’air puisqu’il n’aimait pas les autres hommes. Que lui. « Ok, je vais avoir l’air un peu débile. Mais ça me trotte dans la tête et il faut que je demande. Est-ce que… est-ce qu’on est ensemble ? » Pour lui c’était un oui. Mais il valait mieux demander quand même.
Revenir en haut Aller en bas
 
avatar
SUNRISE
Masculin MESSAGES : 3102
INSCRIPTION : 22/05/2017
ÂGE : 19
RÉGION : languedoc-roussillon.
CRÉDITS : tumblr.

UNIVERS FÉTICHE : fantastique, city, sms, all.
PRÉFÉRENCE DE JEU : Homme

Voir le profil de l'utilisateur http://www.letempsdunrp.com/t1097-get-back-on-track-kassie http://www.letempsdunrp.com/t1429-m-m-the-game-is-on-en-cours http://www.letempsdunrp.com/t1098-come-to-me-in-the-night-hours-kassie http://www.letempsdunrp.com/t1107-i-m-going-back-to-the-start-kassie
gay on a mission



Hazel Swanson

J'ai 18 ans et je vis à Annecy, France. Dans la vie, je suis un étudiant en art et je m'en sors à peine. Sinon, grâce à ma malchance, je suis célibataire et je le vis plutôt mal.

Tout juste majeur, tu es bien loin d'être à l'aise avec le corps que l'on t'a attribué à la naissance. D'ailleurs, tu te trouves tout aussi mal quant à ta sexualité. Tu ne te comprends pas, tu es une énigme. Tu as honte de ce que tu peux ressentir pour un autre homme, tu as honte de toi. Cette honte, ce sont tes parents qui te l'ont donné. Ces mêmes personnes qui n'ont pas hésité à te mettre à la porte pour tes sentiments contre nature. Depuis, tu peines à joindre les deux bouts, dans ton petit studio, loin de la capitale. Puis un soir, lors d'un vague élan de courage, tu t'es inscrit sur ce site de rencontre, sans remplir la petite case "sexe".


Ash Stymest © EVIE
C’était irréel. Comment imaginer que tu vivrais un conte de fées de ceux que l’on peut voir à la télévision le dimanche après-midi ? Comment imaginer un instant qu’un homme tel que Will pouvait te dire qu’il ressentait quelque chose pour toi et que ses lèvres allaient se poser sur les tiennes ? Ton esprit dans une ébullition la plus totale. Tes pensées vont et viennent sans s’arrêter. L’électrocardiogramme te trahit une nouvelle fois et résonne dans la chambre. Alors, tes joues s’empourprent sous la gêne. Tu deviens écarlate. Une chaleur intense se propage sur ton visage. Bon sang. Tu es ridicule. Tes petits doigts froids se glissent dans sa main et refusent de la lâcher un seul instant. Il ne pourra pas partir. Tu l’en empêcheras. Il ne peut pas s’en aller maintenant. Pas après tout cela. Mais le brun ne semble pas vouloir te quitter. Tu l’observes s’installer dans le fauteuil près de toi. Il semble bien plus calme que toi. Bien moins retourné par ce baiser. Bon sang. T’as l’impression que ses lèvres effleurent encore les tiennes, que sa main se trouve encore sur ta joue, et que son souffle balaye encore ton visage. Tu ne souhaites qu’une seule et unique chose désormais : qu’il recommence. Qu’il t’embrasse à nouveau, qu’il te fasse oublier l’endroit de lequel vous vous trouvez par ta faute. Cet endroit stérile et désagréable. Peut-être que ses bras calmeraient ton envie d’évasion ? Peut-être qu’ils sauraient apaiser ton âme, tes tourments et tes peurs ? Peut-être que c’est tout ce dont tu as besoin pour guérir ?

Tout timide, tu n’oses pas le regarder. Tes yeux se déposent sur vos doigts entrelacés. « J’avais très envie de t’embrasser… » Ce n’était pas une initiative réfléchie. C’était un besoin vital. Un espoir pour ton avenir, ton rétablissement. Ton cœur refuse de se calmer. La machine t’agace. Elle ne cesse de te dénoncer comme une lâche. Bordel. « Toi aussi. » marmonnes-tu. Il est ton premier baiser. Il est le premier homme à faire chavirer ton cœur de cette manière. Tu souris bêtement, osant enfin relever les yeux vers cet homme qui te rend complètement dingue, qui te rend toute chose. « Je. Je crois que oui. Enfin. Je. J’en ai envie. D’être avec toi. Et de. Hn. » Tu t’embrouilles, tu t’emmêles. Que tu dois lui paraître bête. Bordel. Tu t’allonges sur le côté et relèvent les yeux dans les siens. Tu croises son regard. Tes yeux tristes s’ancrent dans les siens et les redécouvrent. « T’es pas trop déçu ? De moi. De. De ce que je suis ? » Il n’était pas encore trop tard, après tout. Il pouvait toujours avoir envie de partir. Et il pouvait toujours regretter ce qu’il venait de faire. Trahison d’autant plus grande de l’écran ne cessant de biper. « Tu veux pas t’en aller ? Tu veux pas partir encore une fois ? » Et ne jamais revenir. Te laisser seul encore une fois. À nouveau. « Pars pas... »
Revenir en haut Aller en bas
 
 
stay close to me (alles)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 
 
LE TEMPS D'UN RP :: Place des artistes :: Univers réel :: Europe-
Sauter vers: